aller à la navigation

Cote d’Ivoire: Pascal Affi N’guessan rencontre représentant de l’Union africaine en Côte d’Ivoire août 31 2013

Infos : , ajouter un commentaire

Affi N’Guessan a échangé, hier, avec Ambroise Niyonsaba, le représentant spécial de l’Union africaine en Côte d’Ivoire, pendant une heure, de 11h à 12h 03min, au siège de l’organisation panafricaine, à Abidjan-Cocody. Au cœur des discussions, la sortie de crise. Le président du Front populaire ivoirien (Fpi) a soutenu que la fin de la parenthèse douloureuse pour la Côte d’Ivoire passe par la réactivation du processus de réconciliation nationale, bloqué net depuis son entame, et la relance du dialogue politique. 

Le président Affi a évoqué également, avec Ambroise Niyonsaba, les récentes décisions de l’Ua par rapport à la Cour pénale internationale (Cpi), où Laurent Gbagbo est en attente d’un jugement. «Vous savez que l’Union africaine a été impliquée, conformément à sa mission de prévention des conflits, dans la crise ivoirienne, bien avant ce que nous considérons comme la crise postélectorale ; qu’elle a eu à prendre un certain nombre de décisions qui n’ont pas pu trouver d’application parce que les choses ont dégénéré. Evidemment, au moment où nous sortons de prison, il était important que nous venions rendre visite au représentant pour le saluer, pour le remercier de l’engagement de l’Union africaine dans la crise ivoirienne, remercier les nouvelles orientations qui se dégagent après le nouveau sommet, surtout en ce qui concerne les questions liées à la Cpi. Vous savez que le président Gbagbo est à la Cpi et que nous attendons impatiemment son retour.

Par rapport à tout cela, solliciter l’implication de l’Union africaine dans la crise pour faire en sorte que la situation évolue ; que le dialogue politique se consolide ; que le processus de réconciliation, qui est à l’heure actuelle bloquée, puisse être réactivé et déboucher sur la réconciliation de tous les Ivoiriens pour les valeurs de démocratie, de liberté et de paix ; que l’Etat de droit soit restaurée et enfin que le développement de notre pays reprenne. L’Union africaine a un rôle essentiel à jouer», a-t-il déclaré à la presse.

Le président du Fpi était accompagné de plusieurs responsables du parti, à savoir les ex-ministres Sébastien Dano Djédjé, secrétaire général adjoint par intérim chargé de la Réconciliation nationale ; Alcide Djédjé, conseiller du président chargé des Questions diplomatiques ; le professeur Gnaoulé Oupoh, secrétaire général adjoint chargé des Relations avec les partis politiques ; l’ex-député Kouakou Krah, secrétaire national chargé de la Solidarité et des Affaires sociales, et Koulibaly Seydou, secrétaire national chargé des Ressources humaines.

César Ebrokié

Sport: La Côte d’Ivoire tombe devant l’ Angola août 31 2013

Infos : , ajouter un commentaire


Ce seront donc les angolais qui affronteront ce samedi les pharaons d’Egypte en finale de l’Afrobasket 2013 à Abidjan. En effet, l’Angola a, avec l’expérience, remporté la deuxième demi-finale 66 à 57 ce vendredi soir face aux éléphants de Côte d’Ivoire qui auront péché quant à eux de maladresse et de fautes.

Après un premier quart temps raté, poussés par leur public, menés dès le début du match, le réveil des ivoiriens surgira après un trois points de Diabaté à 4 minutes de la mi-temps qui ramenait les ivoiriens à 6 points des Angolais et sonnait une remontée pour réussir à égaliser à 28 partout.  En fin du second quart temps, les angolais ont commencé à perdre le contrôle de la partie en multipliant dans le brouha des supporters orange blanc vert, les fautes.

A 44 secondes du coup de buzzer de la fin du deuxième quart temps, pour la première fois de la partie, après un panier de Abouo, les éléphants passaient devant. S’en suivra sur l’action suivante, après une action manquée angolaise et un rebond ivoirien, un super panier dunké, Stéphane Konaté qui permettaient aux éléphants de rentrer aux vestiaires avec trois points d’avance 36 à 33.

A l’entame du troisième quart temps la première action offensive, un trois points angolais remettra les deux équipes à égalité. A la fin du troisième quart temps, les angolais reprenaient l’avantage pour mener logiquement 54 à 46. Le dernier quart temps sera marqué par une succession de fautes des deux côtés et un faux rythme que tenteront, par expérience, d’imposer les angolais pour préserver leur avance. A 4 minutes 30 de la fin du match, un trois points angolais les mettra à 9 longueurs des ivoiriens.

A ce moment, un temps mort ivoirien sera demandé par le coach espagnol Nexto. La pause sera l’occasion de constater un changement de mine des supporters des éléphants. Les temps morts ivoiriens et les agitations du coach ne changeront rien, les éléphants s’inclineront pour laisser filer les angolais en finale. Les Angolais affronteront ce samedi à Abidjan les pharaons d’Egypte pour tenter de remporter leur 11ème trophée d’Afrobasket.

Notons pour finir que la Côte d’Ivoire sera confrontée au Sénégal ce samedi dans une petite finale qu’il faudra remporter pour aller au mondial 2014 en Espagne.

Afrisport

Colombie: Les paysans grognent, le gouvernement déploie l’armée août 31 2013

Infos : , ajouter un commentaire

Le président colombien Juan Manuel Santos a ordonné le déploiement de militaires à Bogota et sur les principales routes du pays, jugeant “inacceptables” les blocages de routes et les troubles qui ont fait deux morts jeudi en marge de manifestations de paysans.

 Juan Manuel Santos 

” ( le jeudi), j’ai ordonné la militarisation de Bogota et je ferai de même dans toute municipalité ou région où la présence de nos soldats sera nécessaire”, a déclaré vendredi Juan Manuel Santos dans une déclaration radio-télévisée.

Un total de 50.000 soldats seront également déployés en province pour “assurer la mobilité sur nos routes” et des “pont aériens” pourront être organisés pour assurer l’acheminement de denrées qui commencent à manquer dans certaines villes, du fait des blocages routiers mis en place depuis le 19 août par les paysans en colère, a ajouté le président colombien.

Les paysans colombiens ont lancé depuis une douzaine de jours un mouvement illimité dans l’ensemble du pays pour réclamer l’établissement de prix planchers pour certains produits ainsi que la baisse des prix des intrants agricoles. Leurs actions, soutenues par d’autres catégories, ont été marquées par des heurts avec les forces de l’ordre qui ont fait un total de quatre morts et plus de 500 blessés, selon des sources concordantes.

afp

Abidjan-Cocody: Opération de deguerpissement août 31 2013

Infos : , ajouter un commentaire

Cocody, dans les environs du fameux allocodrome, en passant par le Centre de Recherche et d’Action pour la paix ( Cerap), les voies sont presque vides.

Quelques bonnes dames qui détiennent un petit commerce, mais bien souvent de manière illégale ont, le regard perdu. Les commerçants installés illégalement pour ses voies ont tous été déguerpis. Même les petits gérants de cabines téléphoniques ont vu partir leurs tables et bancs dans les camions estampillés « mairie de Codody ».

Hier vendredi 30 aout 2013 encore, très tôt le matin, des vendeurs les plus « malins » ont aussi aussi partir, les supports de travail. Selon un habitant du quartier, l’opération a débuté depuis le week-end dernier. Les sources proches du service de la mairie technique de la mairie de Cocody soutiennent que cette initiative s’inscrit dans le cadre de la salubrité, sans nous en dire plus. Notons que le nouveau maire de la commune de Cocody s’appelle N’gouan Aka Mathias.

connection ivoirienne

Kenya: 41 morts dans un accident de car août 31 2013

Infos : , ajouter un commentaire

Au moins 41 personnes ont été tuées dans l’accident d’un car qui a quitté la route aux premières heures de jeudi, à environ 150 km de Nairobi, a annoncé la police.

Selon un responsable de la police routière, Samuel Kimaru, le bus se rendait de Nairobi à Homa Bay, sur les rives du lac Victoria, un trajet d’environ 350 km, quand il a quitté la route et a plongé en contrebas pour une raison encore inconnue. Il a néanmoins évoqué un possible excès de vitesse et une surcharge du véhicule.

Agences

France: Un ancien conseiller diplomatique de Nicolas Sarkozy arrêté en sa possession 350.000 euros et 40.000 août 31 2013

Infos : , ajouter un commentaire

L’ancien ambassadeur Boris Boillon a été interpellé le 31 juillet dernier à la gare du Nord à Paris, révèle Mediapart. L’ancien conseiller diplomatique de Nicolas Sarkozy à l’Elysée et ambassadeur de France en Irak et en Tunisie était en possession de 350.000 euros et 40.000 dollars en liquide.

Prêt à monter dans un train Thalys pour Bruxelles, Boris Boillon se fait contrôler. Il n’a sur lui ni papiers d’identités ni téléphone mais trois cartes bleues à son nom. Les douaniers le fouillent et trouvent “des enveloppes contenant des billets de banque de 500 euros”, rapporte le site internet.

Or la loi interdit le transfert dans un autre pays de l’Union européenne de sommes supérieures à 10.000 euros sans déclaration préalable. Une enquête pour “manquement aux obligations déclaratives” a été ouverte, pour déterminer l’origine des fonds. Le service national des douanes judiciaires a également été saisi.

Des coupures de 500 euros

Quant à Boris Boillon, il a affirmé que cet argent provenait de son activité de consultant à Paris pour des sociétés irakiennes, explique Mediapart. Selon lui, ces prestations étaient rémunérées en liquide du fait des carences du système bancaire irakien. Il devait servir à créer en Belgique, où il habite, une filiale de cette société.

“Je n’étais pas à l’aise avec cet argent qui était stocké en partie dans mon bureau et une autre partie dans une mallette qui était enterrée à côté de ma cave, et je voulais régulariser la chose au plus vite”, explique l’ex-ambassadeur, justifiant ainsi son court voyage à Paris.

Arabophone, Boris Boillon avait été nommé en 2006 conseiller diplomatique au ministère de l’Intérieur. Il était devenu ambassadeur de France en Irak en 2009 puis en Tunisie en 2011. Débarqué de Tunis peu après l’élection de François Hollande l’an dernier, Boris Boillon a depuis quitté le Quai d’Orsay pour monter deux sociétés de conseil, dont il est le président.

afp

Drogue: L’Heroine la drogue la plus dangereuse août 31 2013

Infos : , ajouter un commentaire

Le cannabis est de loin la drogue la plus répandue dans le monde, mais l’héroïne est celle qui entraîne le plus de morts. Les amphétamines, elles, créent le plus de dépendance. Ce sont les résultats d’une étude publiée jeudi dans le journal médical britannique The Lancet.

Cette “première analyse de la prévalence mondiale” pour les quatre grandes catégories de drogues illicites, amphétamines, cannabis, cocaïne et opiacés (héroïne) confirme que la dépendance à l’héroïne a les conséquences les plus lourdes en terme de santé à l’échelle de la planète.

L’héroïne: un facteur d’exposition au sida

Sur 78.000 décès directement attribuables aux drogues pour l’année 2010, plus de la moitié (55%, soit 43.000) sont liés aux opiacés, selon l’étude. L’addiction aux drogues injectables comme l’héroïne constitue en outre un facteur d’exposition et d’infection très important aux virus du sida et des hépatites, souligne-t-elle également.

Globalement, les opiacés représentent le “fardeau” le plus lourd pour la santé humaine car ils entraînent des décès prématurés en grand nombre et des handicaps liés à la forte dépendance qu’ils exercent, explique l’étude publiée dans The Lancet.

“La dépendance aux opiacés et la consommation de drogues injectables représentent un fardeau important à l’échelle globale qui pourrait être évité en multipliant les programmes de distribution d’aiguilles et de seringues, les traitements de substitution aux opiacés et les traitements antirétroviraux”, souligne l’équipe australo-américaine qui a conduit la recherche.

afp

Europe: 3.000 chevaux au coeur d’un nouveau scandale de la viande août 31 2013

Infos : , ajouter un commentaire

Après le scandale des lasagnes au cheval l’hiver dernier, la filière viande est de nouveau ébranlée par un trafic présumé de viande chevaline, dont l’ampleur reste à déterminer. Le scandale concerne cette fois des chevaux de selle, impropres à la consommation. Selon le parquet de Marseille, 3.000 chevaux seraient concernés.

Selon des syndicats agricoles, c’est un réseau mafieux belge qui aurait mis en place ce trafic. Il aurait acheté des chevaux de selle à des centres équestres ou à des particuliers, en leur promettant une retraite paisible. Ils auraient ensuite falsifié leurs carnets de santé et tenté de les faire abattre pour les écouler dans le circuit de l’alimentation humaine.

Une quinzaine de preuves “partout en France”

Plus grave, beaucoup de chevaux de loisirs ont reçu un traitement médicamenteux qui les rend impropres à la consommation, rapportent la Coordination rurale, le deuxième syndicat agricole français, et la Fédération nationale des éleveurs professionnels d’équidés (FNEPE).

Au moins une enquête a été ouverte, au parquet de Charleville-Mézières, après une plainte du centre équestre de Rethel. Celui-ci avait en effet vendu deux chevaux à un maquignon ardennais avant de découvrir que les bêtes, loin de passer une retraite au vert, avaient été abattues.

Mais, selon le procureur de Charleville, Daniel Bouriaud, une quinzaine de plaintes ont été recensées “un peu partout” en France. Les gendarmes de Montpellier seraient saisis ainsi qu’une juge d’instruction du pôle santé de Marseille.

Chevaux de Hollande, Belgique, France et Espagne

Outre un transporteur de Carigan, dans les Ardennes, “des transporteurs belges sont également mis en cause, ainsi qu’un certain nombre de vétérinaires belges ou français”, a-t-il poursuivi. Son homologue à Marseille, Brice Robin, a précisé vendredi soir que les chevaux “provenaient apparemment de Hollande, de Belgique, de France et d’Espagne”.

La Fédération nationale des exploitants d’abattoirs prestataires de service (FNEAP) a de son côté assuré n’avoir rien à voir dans cette possible fraude. Au contraire, selon elle, ce sont ses adhérents qui auraient découvert le pot aux roses.

La Fédération française d’équitation a quant à elle appelé à relativiser sur un éventuel risque sanitaire, car il est rare que l’on se débarrasse d’un cheval sous traitement.

bfm

Mali-Inondations: Colère des maliens août 31 2013

Infos : , ajouter un commentaire

Le bilan des inondations au Mali est lourd : les pluies diluviennes qui se sont abattues mercredi 28 août sur Bamako ont fait au moins 30 morts, plusieurs disparus et des centaines de sans-abris, selon le ministre de la Communication.

D’autres bilans, donnés par des médias, indiquaient plus de 50 morts, un chiffre contesté par la Croix-Rouge locale. Les quartiers populaires de Bankoni dans la commune 1 mais aussi dans la commune 4 ont été particulièrement touchés. Après la douleur, la colère monte chez les populations affectées.

Sama Camara est étudiant. Dans les inondations de son quartier, à Bankoni, il a tout perdu : ses diplômes, son ordinateur. La pluie a emporté ses espoirs de réussite. Mais Sama est surtout en colère :

« L’eau a débordé du marigot. Mes documents universitaires, mes cours ont tous été emportés. Je suis en quatrième année d’économie et de gestion de Bamako. Je suis en colère contre nos élus, particulièrement le deuxième maire de la commune, qui a construit une station d’essence dans le lit même du marigot ! Cela fait des mois et des mois que l’on crie sur tous les toits, que l’on envoie des textes au gouvernorat, au ministère, sans réponse. On en a marre ! L’eau ne circule pas. La voirie ne fait pas son boulot. J’ai moi-même ramassé une petite fille de 10 ans. L’autorité politique nous a oubliés. Le marigot de Bankoni fait beaucoup de dégâts, c’est un véritable dépotoire. »

En ligne de mire, les élus du secteur. Moussa Marra est le maire de la commune 4, dont certains quartiers ont été submergés. Il se dit conscient des responsabilités de chacun notamment en raison de la pression urbaine : « Les populations, pour se loger, prennent des risques de plus en plus grands, soit sur le versant des collines, soit carrément dans le lit des rivières.

Il y a aussi sans doute la faiblesse de l’Etat, qui fait qu’on n’arrive pas à dissuader, à empêcher que les gens s’étalent de manière anarchique. On ne parvient pas à les en déloger. Et on arrive à des situations comme ça. »

Désormais, la priorité est d’offrir un abri aux sinistrés : au moins 600 familles qu’ils conviendra de reloger correctement dans les prochaines semaines.

rfi

Madagascar: Voici le choix d’Andry Rajoelina pour la presidentielle août 31 2013

Infos : , ajouter un commentaire

A Madagascar, le mystère se lève peu à peu autour de la stratégie du président de la transition Andry Rajoelina, depuis qu’il a été éliminé de la course à la présidentielle.

Celui-ci n’a désigné aucun remplaçant comme il était autorisé à le faire, et est toujours resté très vague sur la question du candidat qu’il compte soutenir. Mais tout porte à croire qu’il s’est rangé derrière son ministre des Finances, et l’un de ses proches les plus fidèles, Hery Rajaonarimampianina.

Joint par RFI, l’un des candidats éliminés à la présidentielle révèle que lors de son élimination, le bureau d’Andry Rajoelina l’a contacté pour lui demander de désigner Hery Rajaonarimampianina, le ministre des Finances, comme son remplaçant.

C’est la première fois qu’une telle information est rendue publique autour de ce qui semble désormais être un secret de polichinelle : le candidat d’Andry Rajoelina est donc bien le ministre des Finances.

27/08/2013 - Madagascar

Andry Rajoelina sur RFI: «Je reviendrai tôt ou tard pour le peuple malgache»

« Dindons de la farce »

Le problème, c’est qu’Andry Rajoelina ne peut pas lui apporter son soutien publiquement, puisque le parti présidentiel a déjà un candidat, l’équivalent du maire d’Antananarivo. Joints par RFI, les proches de ce candidat déclarent avoir l’impression d’être, aujourd’hui, « les dindons de la farce ».

Le ministre des Finances quant à lui n’est plus en fonction depuis deux jours puisqu’il est candidat à la présidentielle. Il a fait partie du premier gouvernement nommé par Andry Rajoelina lors de sa prise de pouvoir en 2009 et a occupé ce poste jusqu’ici.

afp/rfi


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 5970 articles | blog Gratuit | Abus?