aller à la navigation

RDC : Le président Kabila confirme la chute du M23 novembre 2 2013

Infos : , rétrolien

*A travers un message radiotélévisé, le Chef de l’Etat s’est adressé à la nation hier, mercredi 30 octobre 2013

.2013-11-01-19-28-11-207760744.jpeg

 C’était principalement pour annoncer la fin de l’aventure M23, avec la chute de Bunagana, le fief politique et dernier bastion de la créature rwandaise. Joseph Kabila a saisi cette opportunité, pour féliciter tous les Officiers, sous-officiers, caporaux et soldats des Forces armées qui, au péril de leur vie, ont défendu la patrie et assuré la sécurité de nos compatriotes du Nord-Kivu. Ce, avant de saluer la mémoire des victimes militaires et civiles tombées sur le champ depuis le début de cette rébellion. “Je pense également aux trois soldats de la paix Tanzaniens ainsi qu’à tous les autres casques bleus de la Monusco fauchés dans la fleur de l’âge aux cotés de leurs camarades d’armes congolais”, a-t-il déclaré. Et, de réitérer son appel aux éléments des groupes armés qui viennent d’être déguerpis des territoires de Nyiragongo et de Rutshuru à se démobiliser volontairement à la faveur de l’initiative de paix des Grands Lacs. Faute de quoi, a-t-il prévenu, “nous n’aurons d’autres options que de les y contraindre par la force”.

Quant aux groupes armés qui continuent à semer la désolation dans les provinces du Nord et Sud-Kivu, Joseph Kabila leur a lancé une mise en demeure afin qu’ils déposent les armes et mettent fin à toutes les exactions sur la population congolaise. Faute d’obtempérer à cette injonction, ils s’exposent à un désarmement forcé aussi vigoureuse que cela coûte. Aux pays voisins, Kabila exige le respect des engagements, voie royale pour la paix et la stabilité dans la région. Aux congolais, le dernier développement de la situation au Nord-Kivu, conseille le Chef de l’Etat, devra être une opportunité de renforcer la cohésion nationale. Dans cette optique, il en a appelé au patriotisme de chaque congolaise et chaque congolais afin de bannir toute attitude ou tout comportement de nature à semer la division entre congolais. L’heure, a-t-il rassuré, n’est pas à la chasse aux sorcières ou à la recherche des boucs-émissaires, mais plutôt au rassemblement des congolais dans toutes leurs diversités autour d’un seul objectif, la grandeur et la dignité du Congo.

Revenant sur la contre-offensive impétueuse des troupes gouvernementales, le Chef de l’Etat a rappelé que, c’est après une longue série de harcèlements contre leurs positions et les agglomérations à fortes concertations des populations que les Forces Armées de la République Démocratique du Congo ont reçu l’ordre de réagir. Ce faisant, elles ont libéré la plupart des entités du Nord-Kivu qui, depuis plusieurs mois, se trouvaient sous le contrôle des ennemis de la Paix.”Kibumba, Rutshuru et Rumangabo et depuis quelques heures Bunagana sont de nouveau sous l’administration des autorités politiques et administratives légalement établies”, a soutenu Joseph Kabila.Contrairement au corps expéditionnaire rwandais, les forces régulières ont, tout au long de leur avancée fulgurante, rempli leur devoir de protection de la population et ont rétabli, de la plus belle manière, l’honneur et la dignité de la Nation toute entière.Face à ces exploits, le Président de la République n’a pas manqué de féliciter tous les Officiers, sous-officiers, caporaux et soldats des Forces armées qui, au péril de leur vie, ont défendu la patrie et assuré la sécurité de nos compatriotes du Nord-Kivu.En savoir plusKabila appelle à la démobilisation Dans une adresse à la nation congolaise, le président Kabila a appellé le M23 et tous les groupes …

La prosoerité


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 5970 articles | blog Gratuit | Abus?