aller à la navigation

Centrafrique: François Bozizé visé par le conseil de sécurité de l’ONU mars 31 2014

Infos : , ajouter un commentaire

Les noms de l’ancien chef de l’État centrafricain et de son fils Jean-Francis figurent sur la liste des personnalités qui pourraient être sanctionnées par le conseil de sécurité des Nations unies. les Bozizé, père et fils, sont soupçonnés d’entretenir un lien avec les anti-balaka qui sèment la terreur à Bangui.

L’Organisation Nations unies accuse l’ancien homme fort du pays de financer et d’organiser les milices anti-balaka, responsables de la violence en Centrafrique. Ces dernères sontdésormais considérées comme des ennemis par la force africaine (Misca), et comme des obstacles à la paix. Les sanctions à l’encontre de François Bozizé et de son fils consistent en un gel des avoirs financiers et à une interdiction de voyager pour l’ancien président de Centrafrique et son fils ainsi que les autres personnes qui figurent sur la liste des membres de l’ex-rébellion Séléka et des miliciens anti-balaka.

Depuis le Cameroun son pays d’exil, François Bozizé a nié toute implication dans la crise qui secoue son pays. Il estime être la bête noire qu’on veut à tout prix écarter des prochaines élections prévues en 2015. « Qu’on cesse de m’accuser par-ci, par-là. J’ai souffert de mon renversement et voilà que l’on m’accule, que l’on s’acharne sur moi. Non, non… Quand même ! Où est la justice dans cette affaire ? Qu’on me laisse tranquille ! La France ne peut pas se permettre de faire des choses de ce genre, dans la mesure où nous la considérons comme le grand arbitre dans la situation qui prévaut en République Centrafricaine ! Mais si elle se transforme en bourreau contre des innocents, là, les données sont faussées et la situation devient encore beaucoup plus difficile ! Le mal a été provoqué par la Séléka et Djotodia. Mais pas par Bozizé », a-t-il réagi. Il a également donné son point de vue sur la poursuite de la violence en Centrafrique, et pense que seul le dialogue entre Centrafricains pourra mettre un terme à ce conflit. « Ce n’est pas uniquement Sangaris et Misca qui pourront résoudre le problème. C’e sont les Centrafricains eux-mêmes d’abord, qui doivent se retrouver pour pouvoir discuter du problème de leur pays. Mais jusque-là, les décisions se prennent ailleurs. On impose tout au peuple centrafricain et ce peuple centrafricain n’est jamais consulté ».

La chute du régime de François Bozizé, survenue le 23 mars 2013 après le coup de force des rebelles Séléka a entraîné le pays dans le chaos. Tous les jours, de nombreux cas d’exaction sont signalés à travers le pays. Récemment, dans la nuit du 27 au 28 mars, des inconnus ont tiré sur une foule rassemblée lors des funérailles dans le quartier PK5, majoritairement musulman, faisant neuf morts dont plusieurs enfants. Les hommes armés ont lancé des grenades avant de tirer à la kalachnikov sur la foule rassemblée. Ce quartier commercial et majoritairement musulman est la cible d’attaques répétées ces derniers jours de pillards et de miliciens anti-balaka qui tentent d’y pénétrer.

Pour tenter de calmer les esprits, l’actuelle ministre de la Communication et de la Réconciliation, Antoinette Montaigne, s’est rendue le 28 mars à la grande mosquée pour une prière en compagnie des musulmans. Elle leur a demandé de ne pas quitter Bangui malgré la pression des anti-balaka. « Je suis venue à la grande mosquée, parce que cette semaine depuis le 24 mars, nous avons lancé la grande semaine de prières, pour apaiser les esprits et les cœurs, en vue de la réconciliation nationale. Et donc aujourd’hui, je suis venue naturellement à la grande mosquée de Bangui pour fraterniser avec nos frères musulmans qui ont peur à cause de tout ce qui s’est passé dans le pays. J’ai réussi à les convaincre de rester dans leur pays», a-t-elle déclaré.

Un geste salué par les deux imams du PK5. « On est content, mais on attend quelque chose de plus important, qui est la sécurité. On nous attaque de partout. Que nous soyons des musulmans ou des chrétiens, il faut que tout le monde se sente en sécurité dans ce pays.»

Dans la foulée, la ministre de la communication a invité les imams à participer à leur tour à la prière œcuménique qui a été organisée dimanche à la cathédrale.

les depeches de Brazza

Sénégal: Après deux ans de pouvoir de Macky Sall - Le Premier ministre dresse un bilan d’étape satisfaisant mars 31 2014

Infos : , ajouter un commentaire

C’est un bilan d’étape satisfaisant que le Premier ministre a présenté aux Sénégalais dans plusieurs domaines prioritaires. Un bilan confirmé par plusieurs de ses ministres qui ont participé à la table-ronde d’hier. Seulement, le Premier ministre appelle tous les Sénégalais à redoubler d’efforts pour présenter un meilleur bilan l’année prochaine.

« Retroussons-nous les manches pour que l’année prochaine, nous ayons un bilan beaucoup plus reluisant ». C’est l’appel lancé, hier, par le Premier ministre Aminata Touré à l’ensemble des Sénégalais pour propulser le pays sur les voies de l’émergence. C’était à l’occasion d’une table-ronde organisée sur les deux années du président de la République Macky Sall à la tête du Sénégal.

Moment choisi par le chef du gouvernement et plusieurs de ses ministres pour revenir sur certaines réalisations faites, en tenant compte des attentes des Sénégalais. C’est-à-dire leurs aspirations à de meilleures conditions de vie, à plus d’équité, de justice sociale et d’Etat de droit.

« Ces préoccupations légitimes ont guidé l’action du président Macky Sall et de son gouvernement », a indiqué le Premier ministre Aminata Touré. Non sans rappeler les nombreuses baisses opérées par le gouvernement pour soulager les populations les plus défavorisées.

Il s’agit de la baisse du loyer qui traduit l’aspiration du gouvernement à plus de solidarité aux couches défavorisées. Mais aussi à lutter contre la spéculation immobilière. Auparavant, la baisse des prix des denrées de première nécessité, depuis le mois d’avril 2013, était une « demande sociale forte » qui a contribué à soulager le panier de la ménagère.

C’est ainsi que le kilogramme de riz ordinaire est à 280 FCfa au lieu de 325 FCfa ; le parfumé de 435 FCfa au lieu de 475 FCfa. Ces baisses touchent également les autres denrées telles que l’huile et le sucre.

Dans le même sillage, rappelle le Premier ministre, le gouvernement a consenti une baisse des impôts sur les revenus (-28,9 milliards FCfa). Ce qui se traduit par une amélioration du pouvoir d’achat et du niveau de vie des Sénégalais.

Sur le plan social, plus de 50.000 familles bénéficient, désormais d’une allocation annuelle de 100.000 FCfa du programme de bourses de sécurité familiale (Pnbf). De même, une gratuité des soins est appliquée pour les enfants âgés de 0 à 5 ans. A ce titre, une enveloppe de 10 milliards de FCfa a été mobilisée par le gouvernement, contribuant à réduire les inégalités.

Rationalisation des dépenses

Au chapitre de la bonne gouvernance, le Premier ministre est revenu sur les actes posés en ce sens par son gouvernement. Il s’agit de la réduction du train de vie de l’Etat, se traduisant par la suppression de plusieurs agences et directions, mais aussi par la suppression du Sénat.

Ce qui a permis à l’Etat de gagner près de 8 milliards de FCfa. Il en est ainsi de la rationalisation des dépenses avec la réduction des factures de téléphone mobile (1,2 milliard de FCfa) et des factures d’eau de l’administration.

Le Soleil

Angleterre: Le mariage gay légal en Angleterre depuis minuit mars 30 2014

Infos : , ajouter un commentaire

Ils ne pouvaient pas attendre quelques heures de plus. Andrew et Neil se sont dits “oui” juste après minuit, dans la nuit de vendredi à samedi, juste au moment où entrait en vigueur une loi historique légalisant le mariage homosexuel en Angleterre et au Pays de Galles.

Vêtus de costumes trois-pièces agrémentés de cols en velours et de fleurs blanches à la boutonnière, Neil et Andrew, en couple depuis sept ans, se sont étreints et embrassés après être devenus “mari et mari”. “Nous sommes très heureux que ce jour soit enfin arrivé”, s’est réjoui Andrew, un écrivain et metteur en scène de 49 ans.

Sortant dans la nuit fraîche après la cérémonie, célébrée dans la station balnéaire de Brighton, au sud de l’Angleterre, les deux hommes ont eu la surprise de se voir acclamés par des centaines de personnes réclamant un discours.

Cette réforme, à laquelle les défenseurs des droits homosexuels sont très attachés, est avant tout symbolique, les couples homosexuels bénéficiant déjà des mêmes droits parentaux que les couples hétérosexuels : ils peuvent adopter, recourir à la procréation médicalement assistée et à une mère porteuse, pourvu qu’elle ne soit pas rémunérée. Ils peuvent également s’unir depuis 2005 dans le cadre d’un partenariat civil.

Reuters

Football: Real de Madrid : Benzema rejoint le record de buts de Ronaldo mars 30 2014

Infos : , ajouter un commentaire

En l’absence de Cristiano Ronaldo, suspendu2), pour inscrire un doublé et atteindre le total de buts inscrits par Ronaldo, le Brésilien cette fois, sous le maillot du Real : 104. L’attaquant tricolore s’est d’abord retrouvé à la réception d’un centre du Gallois Gareth Bale, à la 25e minute de jeu, avant de mettre le Real à l’abri en fin de rencontre, sur un décalage de Jesé (76e).

A l’issue de la rencontre, Benzema s’est dit flatté d’atteindre le total de Ronaldo. “Rattraper un tel joueur c’est formidable, il n’y a rien d’autre à dire”, a confié l’ancien attaquant de l’OL, qui a reconnu qu’il continuait de s’inspirer du “vrai” Ronaldo. “Pour marquer des buts, pour les mouvements devant, pour les passements de jambes, des choses comme ça, depuis tout petit, je le suis. Même avant certains matches, je regarde des vidéos de lui, il m’inspire toujours”. Ronaldo a figuré dans l’équipe du Real dite des “Galactiques”, entre 2002 et 2006. “Pour moi, c’est le meilleur joueur de l’histoire du football avec “Zizou”.”

“Zizou”, justement, continue de conseiller son compatriote, lui qui est désormais entraîneur adjoint du Real Madrid. “”Zizou” est derrière toute l’équipe. Il y a une vraie complicité entre nous, c’est mon grand frère”, a expliqué “Benz”. “Il me parle, il me donne des conseils, il me fait beaucoup travailler devant le but. Avant ce match (contre Villarreal) il m’avait dit de faire beaucoup de mouvements au premier poteau et j’ai marqué.” Benzema semble aujourd’hui avoir retrouvé la confiance qui l’avait fui cet automne, avec notamment une longue disette offensive avec les Bleus (1.222 minutes sans marquer).

La réussite actuelle de l’international tricolore - il en est à sept buts en neuf matches depuis début janvier - fait également la joie de Carlo Ancelotti. “Il a la qualité technique pour pouvoir jouer un peu en retrait de la ligne offensive”, s’est félicité le technicien italien du Real. “C’est un joueur très complet et très important pour nous.” Cristiano Ronaldo encore suspendu pour deux matches - à Getafe et contre Elche -, Benzema va avoir deux nouvelles occasions de prouver que, lui aussi, peut être l’homme providentiel du Real Madrid. Et ainsi se rapprocher (un peu) du total de Ronaldo, Cristiano cette fois, soit 233 buts.

Europe 1

Fièvre Ebola: l’épidémie envahit l’Afrique de l’Ouest mars 30 2014

Infos : , ajouter un commentaire

C’est un peu la panique depuis quelques jours. La terrible fièvre hémorragique Ebola refait surface et se propage dangereusement sur l’Afrique de l’Ouest. Lundi 4 mars, six cas ont été détectés dont cinq mortels au Liberia, selon les autorités du pays.Ces personnes, explique La Voix de l’Amérique, arrivaient de Guinée où elles étaient venues se faire soigner dans les hôpitaux libériens.

En effet, «la Guinée a enregistré du mois de janvier au 23 mars un nombre total de 87 cas suspects de fièvre hémorragique virale dont 61 décès», a annoncé l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

De son côté, Médecins Sans Frontières a déployé une unité d’isolation des cas suspects dans la préfecture de Guéckédou, au sud du pays. L’un des problèmes majeurs est que l’Ebola est une maladie redoutable. Ses virus ne sont pas immédiatement repérés dans l’organisme et il est souvent tard quand ce dernier réagit.

«Il faut agir le plus vite possible, explique le Dr Esther Sterk, spécialiste des maladies tropicales pour MSF. Le défi est que l’Ebola survient dans des endroits reculés et qu’il faut un certain temps avant que la maladie soit identifiée et que les autorités sanitaires soient alertées. De plus, les premiers symptômes ressemblent à ceux du paludisme.»

C’est la première fois que des cas aussi graves de fièvre hémorragique sont signalés en Afrique de l’Ouest. Ils étaient jusqu’ici cantonnés à l’Afrique centrale. Les autorités ivoiriennes ont par exemple dit craindre des «risques réels de propagation» du virus en Côte d’Ivoire.

Lu sur La Voix de l’Amérique

Afrique: La CEDEAO et son nouveau president mars 30 2014

Infos : , ajouter un commentaire

Le président ghanéen, ancien député et écrivain, fan de musique Afrobeat et de sa légende, le Nigérian Fela Kuti, a été élu en décembre 2012, au terme de la sixième élection organisée dans son pays depuis l’avènement du multipartisme en 1992, une prouesse dans une région où la démocratie reste balbutiante.

Son prédécesseur à la Cédéo, Alassane Ouattara a effectué deux mandats d’un an, durant lesquels la Guinée-Bissau, petit état lusophone chroniquement instable, a été à l’honneur. Des élections générales (présidentielle et législatives) doivent s’y tenir le 13 avril, deux ans après un dernier coup d’Etat.

Samedi, les chefs d’Etat de la Cédéao ont ainsi “mis en garde” les “membres des forces de défense et de sécurité” ainsi que “tous les acteurs politiques” en Guinée-Bissau contre “tout acte de nature à perturber le bon déroulement du processus électoral”.

Mais le président ivoirien a surtout oeuvré durant la guerre au Mali, qui en 2012 et 2013 a connu la plus grave crise de son histoire, marquée par l’occupation du Nord par des groupes jihadistes dont Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui en ont été chassés fin janvier de l’an dernier par des soldats français et africains.

“L’élection du président Ibrahim Boubacar Keïta, le 11 août 2013, a consacré une transition réussie au Mali”, s’était réjoui vendredi le président ivoirien.

La Cédéao représente quinze Etats parmi les moins développés au monde, pour une population évaluée à 300 millions d’habitants anglophones, francophones et lusophones.

Cet espace a connu une forte croissance économique en 2013, estimée à 6,3%, contre 7,1% prévus pour 2014, selon un de ses communiqués.

slate.fr

Afrique - Cédéao:Lle président ghanéen Mahama remplace Alassane Ouattara mars 30 2014

Infos : , ajouter un commentaire

Le président ghanéen John Dramani Mahama, 55 ans, a succédé samedi à l’Ivoirien Alassane Ouattara à la tête de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (Cédéao), qui rassemble quinze Etat pauvres du continent, mais qui connait une solide croissance.Cette nomination est un témoignage de “la reconnaissance” des autres dirigeants pour “vos compétences” et “votre dévouement aux idéaux de notre communauté”, l’a félicité M. Ouattara lors d’un discours de clôture du 44e sommet ordinaire de la Cédéao, qui se tenait à Yamoussoukro.

“Je suis convaincu que sous votre présidence, la Cédéao se renforcera davantage”, a poursuivi le président ivoirien, souhaitant qu’une “nouvelle étape dans le processus d’intégration économique, politique et sécuritaire de notre région” soit franchie.

“La paix constituera l’une de nos priorités”, a répondu John Dramani Mahama, tout en remerciant ses pairs pour “la confiance placée” en lui “alors (qu’il est) l’un des plus jeunes” chefs d’Etat de la Cédéao.

Le président ghanéen devra ainsi composer avec le groupe terroriste Boko Haram, actif dans le nord du Nigeria, ce qui impacte les pays voisins, notamment le Niger, autre membre de la Cédéao, où des dizaines de milliers de réfugiés sont désormais établis.

Plus de 1.000 personnes ont déjà péri en 2014 dans les trois Etats du nord-est du Nigeria les plus durement touchés par les violences perpétrées par Boko Haram, selon le principal organisme de secours du pays.

M. Mahama, né le 29 novembre 1958 dans le nord du Ghana, et arrivé au pouvoir en juillet 2012 à la mort subite de son prédécesseur, John Atta Mills, a indiqué qu’il s’investirait également dans les secteurs de “l’énergie”, du “transport”, des “infrastructures” et notamment dans le “corridor routier entre Abidjan et Lagos”.

slate

Afrique: Le Kenya, la Tanzanie, la Zambie et l’Ethiopie parmis les nouveaux pays émergents mars 30 2014

Infos : , ajouter un commentaire

Ces nouveaux pays émergents apparaissent aujourd’hui comme des relais de croissance aux grands émergents, dont les perspectives, après dix ans d’une course effrénée, s’annoncent moins encourageantes. Les dix nouveaux émergents ne sont pas, toutefois,  égaux en matière d’environnement des affaires.

afrique-pays-emergentsCe qui conduit Coface à en distinguer deux groupes: le premier groupe comprend le  Pérou, les Philippines, l’Indonésie, la Colombie et le Sri Lanka. Désignés sous l’acronyme des «PPICS», ces cinq pays ont pour point commun d’offrir aujourd’hui un réel potentiel de développement doublé d’un environnement des affaires serein (évaluation A4 ou B, un niveau similaire à celui des BRICS aujourd’hui), soit pas ou peu de corruption, des délais de paiement respectés, une information la plus transparente possible, etc.

En même temps que les «PPICS», l’assureur-crédit identifie un autre peloton de champions en devenir, en l’occurrence le Kenya, la Tanzanie, la Zambie, le Bangladesh et l’Ethiopie. Ils présentent, eux aussi, un réel potentiel de croissance, mais avec un environnement des affaires très difficile (évaluation C) ou extrêmement difficile (évaluation D), ce qui pourrait être un frein à l’exploitation de leur potentiel. «Naturellement, les pays du second groupe auront plus de difficultés et pourraient mettre plus de temps à pleinement exploiter leur potentiel de croissance. Cependant, leurs problèmes en matière d’environnement des affaires sont à relativiser : en 2001, la qualité de la gouvernance au Brésil, en Chine, en Inde et en Russie était comparable à celle de ces 5 pays aujourd’hui», commente Julien Marcilly, responsable risque pays de Coface.

Thierry Barbaut

info- afrique .com

Afrique - Cote d’Ivoire: Le president ivoirien bientot à Paris pour de nouveaux soins medicaux mars 30 2014

Infos : , ajouter un commentaire

C’est le périodique La Lettre du Continent qui nous l’apprend. «De retour en Côte d’Ivoire début mars pour faire taire les folles rumeurs autour de son état de santé à Paris (…) Alassane Ouattara prévoit de revenir en France, fin mars-début avril, afin de poursuivre sa convalescence».

Alassane Ouattara, president ivoirien

Habitués aux informations distillées au compte-gouttes sous la pression des «fuites» diverses, les Ivoiriens attendent désormais confirmation du prochain voyage sanitaire de leur chef de l’Etat, ainsi que de sa durée et de son objet. D’autant plus qu’un nouveau déplacement contredirait les propos d’Alassane Ouattara lui-même. Recevant Taha Osman, ministre d’Etat, directeur de cabinet du président soudanais Omar El Béchir, dans sa résidence privée de la Riviera Golf, le vendredi 21 mars dernier, il affirmait qu’il allait «de mieux en mieux» et que la convalescence était «quasiment terminée».

D’où vient-il qu’il ressente le besoin d’aller encore la poursuivre en France, deux mois après une opération présentée comme un succès pour ce qui n’était pas, selon l’essayiste français Pierre Accoce ayant volé à son secours, une «vraie maladie» ? Combien de temps ce nouvel intermède durera-t-il? Plus profondément, où est la part de la vérité et du mensonge dans ce que le pou- voir dit à propos de la maladie d’Alassane Ouattara ? S’agit-il d’une «sciatique», comme il le répète à profusion, d’une «hernie discale» comme l’a déduit Pierre Accoce sans être contredit, ou d’une «sténose du canal lombaire», comme l’a indiqué Jeune Afrique, dont le fondateur Béchir Ben Yahmed est un des amis intimes de Ouattara ?

La Lettre du Continent note ainsi que l’état de santé de Ouattara est «une situation fort mal gérée aussi bien par la cellule communication de la présidence ivoirienne que par les communicants français du chef de l’Etat». Et ajoute qu’une visite d’Etat de Ouattara au Maroc est prévue «durant l’été». A l’invitation d’un Mohammed VI qui a fait un très long séjour de huit jours à Abidjan en février dernier, dont une partie en l’absence de son hôte, ce qui a contribué à alimenter les plus folles conjectures.

Philippe Brou
Source: Le Nouveau Courrier

Afrique-Cote d’Ivoire: Après la comparution de Blé Goudé Human Rights Watch attend des poursuites contre le camp Ouattara mars 30 2014

Infos : , ajouter un commentaire

Organisation non gouvernementale de défense des droits de l’Homme, Human Rights Watch attend de la Cour Pénale Internationale (CPI) qu’elle entame des poursuites contre des personnalités pro-Ouattara sur qui pèsent de lourds soupçons de crimes graves, a affirmé l’une de ses responsables hier vendredi, au lendemain de la première comparution devant la CPI de Charles Blé Goudé.
Depuis la fin de la crise postélectorale en Côte d’Ivoire, la CPI s’est engagée dans une campagne de persécution des personnalités proches de Laurent Gbagbo. L’ex- président ivoirien renversé le 11 avril 2011 est actuellement détenu à la Haye, son épouse déportée dans le nord ivoirien, à Odienné, par le pouvoir Ouattara, est sous la menace d’un mandat d’arrêt de la CPI. Sans qu’aucun proche de l’actuel chef de l’Etat ivoirien ne soit inquiété. Cette partialité n’échappait à personne. Et la première comparution de Charles Blé Goudé devant la CPI jeudi dernier, provoque, comme le prévoyaient des observateurs avertis, une levée de boucliers des défendeurs d’une justice équitable. A commencer par les ONG des droits de l’homme, notamment Human Rights Watch dont la responsable du programme Justice internationale, Géraldine Mattioli-Zeltner s’est prononcée hier vendredi sur les ondes de RFI.
« Nous attendons que la Cour pénale internationale entame des poursuites contre l’autre camp, dans ces violences » en Côte d’Ivoire, a dit Mme Mattioli-Zeltner, dans un entretien sur rfi.fr. « Et nous, à Human Rights Wach, nous avons évidemment documenté des crimes très, très graves commis par les forces d’Alassane Ouattara », a-telle expliqué. Après Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé est la seconde personnalité du camp Gbagbo qui comparaît devant le tribunal de Scheveningen. Et la CPI, critiquée de toutes parts, se trouve presque dans l’obligation d’entamer (enfin) des poursuites contre le camp Ouattara. Ses juges avaient décidé en février 2012 d’étendre l’enquête jusqu’à la tentative de coup d’Etat de septembre 2002 qui a marqué le début de la décennie de violences en Côte d’Ivoire. Ainsi, selon des sources proches de la juridiction internationale relayées par la presse ivoirienne ces derniers mois, des mandats d’arrêts encore sous scellés auraient été émis contre des personnalités proches d’Alassane Ouattara.
Si l’on peut s’attendre à voir la CPI équilibrer sa procédure, les procès engagés en Côte d’Ivoire restent encore très inéquitables. Alassane Ouattara craint toujours de s’attaquer à ceux qui l’ont porté au pouvoir. « Absolument. Pour l’instant en Côte d’Ivoire on voit une justice des vainqueurs, une justice totalement partiale, qui ne s’intéresse qu’au côté qui a perdu les élections, qu’au côté Gbagbo », a déclaré la responsable de Human Rights Watch. Selon Géraldine Mattioli-Zeltner, « il est absolument essentiel que les autorités de Côte d’Ivoire agissent de façon complètement impartiale et engagent des procédures (…) contre les anciens alliés d’Alassane Ouattara ».

La comparution de Blé Goudé devant la CPI met désormais la CPI dans une mauvaise posture, elle doit faire la preuve de son impartialité en émettant des mandats contre les pro-Ouattara, car « s’il y a justice, cette justice doit être impartiale », a conclu la responsable du programme Justice internationale de Human Rights Watch.

Jorès Tah Bi
Publié le samedi 29 mars 2014  |  Le Figaro d`Abidjan


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 5970 articles | blog Gratuit | Abus?