aller à la navigation

Côte d’Ivoire: Appel de Koulibaly à la veille de la marche du 28 septembre « OSONS ! » septembre 28 2015

Infos : , rétrolien

A la veille de la marche de la Coalition Nationale pour le Changement [CNC], voici le message que le Professeur Mamadou Koulibaly, président de Lider a bien voulu laisser à tous les militants de l’opposition ivoirienne.

« Osons‬: RDV tous devant l’hôtel communal de Cocody lundi matin dès 6h pour la marche prévue selon notre itinéraire: St Jean, RTI, ENA, Sococé & CEI »

Marche du 28 septembre: Première victoire pour les candidats de l’opposition

LIDER | 25 septembre 2015

La marche que Mamadou Koulibaly, Charles Konan Banny et Bertin Kouadio Konan vont entreprendre sur la Radiotélévision ivoirienne et la Commission électorale le 28 septembre 2015 aura bel et bien lieu selon l’itinéraire choisi par les candidats.

Au cours de longues discussions, entamées cet après-midi au ministère de l’intérieur et qui se sont poursuivies au siège de LIDER, les autorités gouvernementales ont souhaité un changement d’itinéraire pour détourner les manifestants de la voie principale de Cocody. Le Pr. Koulibaly a obtenu gain de cause.

L’unique point de rassemblement, de 7h à 9h59, sera donc le rond-point de l’Hôtel Sofitel Ivoire à Cocody. Tous les manifestants sont priés de s’y rendre. A 10 heures précises, le cortège de militants, sympathisants, citoyens et démocrates, avec à leur tête Messieurs Koulibaly, Banny et Kkb, entamera sa marche sur la Rti, organe de propagande à la solde de Ouattara, où une motion sera lue et déposée. Après cette étape, la marche reprendra en direction de l’objectif principal de la protestation, le siège de la commission électorale inféodée au candidat – président sortant, aux 2 Plateaux.

La deuxième victoire obtenue cet après-midi concerne la sécurisation de la marche par les forces de l’ordre, comme cela avait été demandé par les opposants. Les trois meetings (Bellecôte, Yopougon, Koumassi) organisés par la coalition à laquelle les trois candidats appartiennent (Cnc), se sont déroulés sans casse et sans violence, et c’est la même exigence qui est posée pour cette marche pacifique de protestation.

L’autre avancée concerne le meeting de la Cnc à Yopougon demain samedi. Les collaborateurs d’Hamed Bakayoko ont d’abord voulu refuser la tenue de la manifestation, sous prétexte qu’elle n’était pas mentionnée dans le courrier d’information adressé aux autorités par le Pr. Koulibaly. Ce dernier a cependant insisté pour que le meeting se tienne, car c’est à l’occasion de cette rencontre à la place Ficgayo que les populations, militants et sympathisants seront informées des détails logistiques de la marche. En l’absence d’un contre-argument qui tienne, le meeting a donc été autorisé.

Rappelons que la marche de lundi est mue par le refus du candidat – président de la Républiqe sortant Alassane Dramane Ouattara de répondre à l’appel au dialogue lancé depuis le mois de mai par MM. Koulibay, Banny et Kouadio, pour discuter des conditions d’élections démocratiques, inclusives, transparentes et justes (accès équitable aux médias de service public, intégration des 3 millions de nouveaux majeurs exclus de la liste électorale, sécurisation adéquate des élections, remise à plat de la commission électorale et du code électoral). Les opposants ont donc décidé de prendre leurs responsabilités pour répondre aux attentes des populations de Côte d’Ivoire et d’ailleurs qui attendent des élections sans contestation, sans bain de sang, et une alternance apaisée à la tête de l’Etat, lors de laquelle le président sortant et perdant ne sera ni en prison, ni en fuite, ni décédé.

Dernière heure: Le maire de Yopougon refuse de donner l’autorisation de l’utilisation de la place Ficgayo à la Cnc. La marche des candidats le lundi n’est pas affectée par cette décision.

Agence






Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 5970 articles | blog Gratuit | Abus?