aller à la navigation

Afrique du Sud : manifestations contre la xénophobie mars 1 2017

Infos : , rétrolien

Un collectif d’habitants de l’ouest de Pretoria organise une marche contre les immigrés vendredi. Une marche qui se tient sous haute surveillance.

Ces habitants protestent contre le gouvernement qui, selon eux, donnerait du travail aux Zimbabwéens et aux étrangers installés en Afrique du Sud.

Depuis deux semaines, une série d’incidents violents dirigés contre les étrangers sont enregistrés dans le pays.

Malusi Gigaba ministre sud-africain de l’intérieur a appelé au calme et a demandé aux à ses compatriotes de ne poser aucun acte de xénophobe.

De nombreuses ONG d’aide aux étrangers ont demandé au ministre Gigaba d’interdire la manifestation qui, selon elles, « ne peut que renforcer les attitudes xénophobes et les attaques contre les étrangers ». Depuis le début des manifestations anti-immigré, plusieurs bâtiments occupés par des étrangers et soupçonnés d’abriter des maisons closes ou de trafic de drogue ont été brûlées par des riverains en colère à Johannesburg et à Pretoria, la capitale.

Ces violences n’ont pas fait de victimes. La police a renforcé sa présence et procédé à plusieurs arrestations.

Les flambées de violences xénophobes sont récurrentes en Afrique du Sud. Pourtant, le pays accueille plusieurs millions d’étrangers qui sont souvent accusés de voler le travail de la population locale et de nourrir la criminalité. Il faut noter que le taux de chômage est élevé en Afrique du Sud.

Le ministre a promis de « répondre aux inquiétudes » des organisateurs de la manifestation anti-immigrés et de faire respecter les lois en matière d’entrée sur le territoire sud-africain et d’emploi.

Afriquinfos






Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 5940 articles | blog Gratuit | Abus?