aller à la navigation

Nigeria: Le pays malade de son président mai 7 2017

Infos : , rétrolien

Par B.o

Au Nigeria, la polémique enfle autour de l’état de santé du président Muhammadu Buhari. En effet, dans une lettre ouverte, treize organisations de la société civile ont, au cours d’une conférence de presse, demandé au président Buhari de se mettre en congé du pouvoir, assurant que ses problèmes de santé ne lui permettaient pas de diriger le pays.

Elles prient instamment le président de « suivre les indications de ses médecins et de se reposer sans plus rien attendre ». Peu avant la société civile, c’est Wole Soyinka, Prix Nobel de littérature, qui s’interrogeait sur l’état de santé du président avec un ton empreint de colère en ces termes : « Pourquoi le président nous cache-t-il son état de santé ? » « Il devrait comprendre qu’il appartient au domaine public », avait-il ajouté.

En tout cas, les absences répétées de Muhammadu Buhari au sommet de l’Etat, notamment aux deux derniers Conseils des ministres, ont nourri la spéculation et la rumeur, si fait que de nombreux hommes politiques, du pouvoir comme de l’opposition, ne cachent pas leurs inquiétudes quant à la situation de blocage que cela pourrait engendrer.

C’est pourquoi tous lui demandent de se conformer à la Constitution en déléguant son pouvoir à son vice-président, en l’occurrence Yémi Osinbajo, qui avait déjà assuré valablement l’intérim pendant le séjour médical du chef de l’Etat à Londres.

Reste maintenant à savoir si ces appels du pied seront entendus. Car, sous nos tropiques, on a vu et voit toujours des présidents grabataires s’accrocher à leur fauteuil, refusant ainsi de s’imaginer une autre vie en dehors du pouvoir.

LE PAYS


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 5970 articles | blog Gratuit | Abus?