aller à la navigation

Etats-Unis: un étudiant poignarde cinq personnes sur un campus avant d’être abattu novembre 3 2015

Infos : , ajouter un commentaire

Mercredi 04 novembre 2015, 19h55
Un étudiant a poignardé mercredi matin cinq personnes sur le campus d’une université du centre de la Californie (ouest) avant d’être abattu par la police, a indiqué l’université UC Merced où a eu lieu l’incident.

“Cinq personnes ont été blessées et un suspect est décédé après un incident à l’arme blanche” sur le campus de l’université de Californie située dans le comté de Merced, au sud de Sacramento, capitale de l’Etat, a précisé l’établissement dans un communiqué.

L’université avait évoqué plus tôt sur Twitter que cinq “étudiants” avaient été poignardés avant de préciser que les victimes n’étaient pas toutes des étudiants.

Des agents ont tiré sur le suspect, qui est mort par la suite de ses blessures, selon la police de l’université, citée par l’établissement.

L’auteur de l’attaque est un étudiant, a confirmé l’université.

“Toutes les victimes sont conscientes”, deux ont été transportées à l’hôpital et les trois autres soignées sur le campus, a précisé l’université, qui avait fait part de l’incident sur les réseaux sociaux peu après 08H00 heure locale (16H00 GMT).

Le campus a été fermé pour la journée et tous les cours annulés.

Une conférence de presse est prévue à 16H00 heure locale.

 

AFP

La Chine exhorte les Etats-Unis à mettre fin à l’embargo sur Cuba octobre 29 2015

Infos : , ajouter un commentaire

BEIJING, 28 octobre (Xinhua) — La Chine a soutenu l’Assemblée générale de l’ONU en appelant les Etats-Unis à poursuivre le réchauffement de ses relations avec Cuba en abandonnant complètement son embargo contre ce pays.

L’assemblée a voté mardi en faveur d’une résolution appelant à la fin des sanctions économiques, commerciales et financières, après la restauration des relations diplomatiques en juillet entre les Etats-Unis et Cuba.

En tout, 191 membres de l’ONU ont voté en faveur de la résolution, et seuls les Etats-Unis et Israël s’y sont opposés.

“[La levée de ces sanctions] est dans l’intérêt commun des deux pays et de leurs peuples, correspond aux attentes de la communauté internationale et est favorable à la stabilité et au développement de la région”, a déclaré mercredi le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Lu Kang, lors d’une conférence de presse régulière.

“Nous avons noté que sous l’effet de l’appel vigoureux lancé par la communauté internationale, les Etats-Unis ont graduellement orienté leur position vers une direction plus positive”, a indiqué M. Lu.

“La Chine espère que les Etats-Unis et Cuba maintiendront le dialogue et les consultations et consolideront l’élan de développement des relations.”

Les Etats-Unis ont commencé à lever partiellement les interdictions concernant les visites touristiques à Cuba ainsi que les secteurs du commerce et des télécommunications.

A l’ONU, le discours engagé du pape François septembre 25 2015

Infos : , ajouter un commentaire

Le pape François s’est recueilli ce vendredi au mémorial du 11-Septembre à New York. Quelques heures plus tôt, il a prononcé un discours engagé au siège des Nations unies.

Avec notre correspondante à New York, Marie Bourreau

Le pape François n’a pas hésité à donner un petit cours de morale politique à l’aréopage de diplomates venu l’écouter. Les guerres en Syrie, Irak, Libye, Ukraine, Soudan du Sud « doivent pousser à un examen de conscience de ceux qui conduisent les affaires internationales », a-t-il martelé.

Il a ensuite accordé une longue place dans son discours à la question de l’environnement, alors que les nouveaux objectifs de développement durable ont été adoptés lors d’un sommet qui s’est ouvert ce vendredi aux Nations unies. « Je joins ma voix à celle de tous ceux qui aspirent à des solutions urgentes et effectives», a dit le pape François. Il a réclamé la reconnaissance « d’un droit à l’environnement » tout en espérant que des accords fondamentaux et efficaces soient décidés lors de la conférence de Paris sur le changement climatique en décembre prochain. « Les compromis annoncés de façon solennelle ne sont pas suffisants, a-t-il estimé, même s’ils constituent une étape nécessaire pour la résolution des problèmes ».

Son discours s’est ensuite adressé aux plus démunis. Ses quelques remarques liées à la justice sociale, au caractère asphyxiant des organismes financiers qui mettent les plus pauvres « au rebut », ont été très applaudies. « Les organismes financiers internationaux doivent veiller au développement durable des pays et à ne pas les soumettre de façon asphyxiante à des systèmes de crédit, qui loin de promouvoir le progrès, soumettent les populations à des mécanismes de plus grande pauvreté, d’exclusion et de dépendance », a dit le souverain pontife.

Mais la grande surprise de son discours a été une toute petite phrase, où le pape François a évoqué la « colonisation idéologique » qui impose des modèles de vie anormaux et irresponsables. « La défense de l’environnement et la lutte contre les exclusions exigent la reconnaissance d’une loi morale inscrite dans la nature humaine elle-même, qui comprend la distinction naturelle entre homme et femme, et le respect absolu de la vie dans toutes ses étapes et toutes ses dimensions ». Une allusion implicite au mariage gay, qui a été légalisé à New York en juin dernier. Cette petite phrase a jeté le trouble dans l’enceinte de l’Assemblée générale et risque d’être très moyennement appréciée à New York.

USA: Le deuxième évadé de New York a été arrêté juin 28 2015

Infos : , ajouter un commentaire

content_image

Le deuxième meurtrier en cavale depuis trois semaines aux États-Unis a été blessé dimanche 28 juin par la police, qui l’a ensuite arrêté, ont indiqué des médias américains. David Sweat, 35 ans, a été arrêté près de la ville de Constable, dans l’Etat de New York, à quelques kilomètres de la frontière canadienne, a précisé le New York Times.
Son complice Richard Matt, 49 ans avait été tué vendredi par la police de plusieurs balles dans la tête.

L’arrestation de David Sweat met fin à une cavale qui tenait en haleine les États-Unis depuis l’évasion des deux hommes le 6 juin d’une prison de l’Etat de New York, à 35 km de la frontière canadienne, à la faveur d’un scénario rocambolesque.

Ils s’étaient évadés en découpant à la scie les murs de leurs cellules respectives, puis en empruntant un dédale de tunnels et de canalisations, jusqu’à une bouche d’égout en dehors de la prison. Deux employés de la prison ont depuis été arrêtés.

Des lames cachées dans la viande
Joyce Mitchell, 51 ans, qui surveillait l’atelier de façonnage de la prison, avait notamment caché des lames de scie et des mèches de perceuses dans de la viande crue de hamburgers, qu’elle avait congelée avec les outils à l’intérieur. Elle avait ensuite demandé à un second surveillant, Gene Palmer, 57 ans, d’apporter la viande aux condamnés, qui pouvaient cuisiner leurs repas dans la prison.

M. Palmer est aussi accusé d’avoir accepté des peintures des fugitifs, auxquels il avait prêté à quatre reprises un tournevis et une pince à bec. Il avait récemment brûlé certaines de ces peintures, et cherché à en enterrer d’autres.

Le Monde

Etats-Unis : 18 ans de prison pour avoir crée un site de “revenge porn” avril 6 2015

Infos : , ajouter un commentaire

 

Un américain qui a créé un site de “revenge porn”, porno vengeur en français, où sont publiées des photos intimes d’anciennes compagnes, a été condamné à 18 ans de prison.

 Maris en colères, amants déçus, c’est le type de public des sites de “revenge porn”. Kevin Bollaert, un Californien, proposait de les venger avec son site où sont publiées des photos intimes de leur ex-compagne.

Plus de 10 000 photos

Un site qui fonctionne bien puisqu’en trois ans, plus de 10 000 photos de femmes, profondément traumatisées, ont été publiées, accompagnées de l’identité et des coordonnées des personnes photographiées. “Depuis que c’est arrivé, c’est une spirale infernale. Je suis sans-domicile à cause de ça, j’ai perdu ma famille, mes amis”, témoigne une victime de “revenge porn”.

Un système de chantage mis au point

Il avait été arrêté en 2013, alors qu’il avait mis au point un système de chantage envers les victimes, qui pouvaient retirer leurs photos moyennant 250 euros. Il aurait ainsi récolté plus de 10 000 euros. Une pratique qui n’est pas du goût de la justice américaine, qui l’a condamné à 18 ans de prison au terme d’un procès où 21 victimes ont témoigné.

En France, un an de prison et 45 000 € d’amende

En France, la publication d’une photo intime sans le consentement de la personne photographiée est interdit et punit par la loi d’un an de prison et 45 000 euros d’amende.

M6 Info

USA: elle assomme une femme enceinte, l’éventre et s’enfuit avec son bébé mars 21 2015

Infos : , ajouter un commentaire

Une femme n’a pas hésité à en assommer une autre, enceinte, pour extraire le bébé de son utérus, rapporte à CNN la police du Colorado. La victime s’apprêtait à acheter des vêtements pour bébés repérés sur le célèbre site d’annonces commerciales Craigslist. L’agression est survenue mercredi après-midi, à Longmont, dans le Colorado.

Enceinte de sept mois, elle avait répondu à une annonce

Appelés pour une agression, les policiers ont d’abord entendu les cris d’appel au secours d’une femme, a expliqué le commandant Jeff Satur. Une fois entrés dans la maison, ils ont découvert une femme de 26 ans avec des marques de blessures au niveau de l’estomac. Elle leur explique alors qu’elle était enceinte, mais que son bébé a été extrait de son ventre. “C’est un jour difficile pour beaucoup de monde”, a commenté l’officier auprès de KTLA.

Enceinte de sept mois, la jeune femme avait répondu à une annonce pour acheter des vêtements pour bébés. “Quand elle est arrivée sur place, elle a été agressée et assommée, et son bébé lui a été retiré”, explique Jeff Satur. La victime a été transportée à l’hôpital de Longmont et a été opérée de sorte que ses jours ne sont plus en danger.

La suspecte a prétendu avoir fait une fausse couche

Dans le même temps, un singulier rebondissement s’est produit quand la suspecte de 34 ans s’est présentée à l’hôpital en prétendant avoir fait une fausse couche. Le bébé n’a pas survécu. Les policiers investiguent le domicile de la suspecte et si les noms des deux femmes n’ont pas été révélés, l’enquêteur affirme qu’elles ne se connaissaient pas. La trentenaire pourrait être poursuivie pour tentative de meurtre, agression et abus d’enfant.

Certains postes de police de la région ont commencé à mettre à la disposition du public des “zones sécurisées” pour les acheteurs et vendeurs d’articles en ligne, après plusieurs affaires d’agressions dans le cadre de transactions comparables.

Par D. N.

Sur: CNN

New York: La tempete de neige attendue n’a pas été au rendez-vous , janvier 28 2015

Infos : , ajouter un commentaire

L’essentiel

ny-111.jpgLa ville de New York était paralysée depuis lundi soir alors qu’une grande tempête de neige se dirigeait vers la région. Mardi, les chutes de neige étaient beaucoup moins fortes que prévu. L’interdiction totale de circuler imposée durant la nuit à New York a été levée.

La ville qui ne dort jamais s’est retrouvée plongée, lundi dans la soirée, dans une léthargie ouatée. New York se trouve au cœur d’un immense corridor abritant plus de 35 millions d’habitants, allant de Boston à Philadelphie, qui devait être touché par une violente tempête de neige baptisée Juno.

ny333.jpgMais, même si l’état d’alerte était maintenu mardi 27 janvier au matin, il semble que le pire a été évité. On ne constate qu’une vingtaine de centimètres de neige à Central Park. A Long Island, une zone moins protégé, et à Boston la quantité de neige atteignait à peine les 40 centimètres.

Le maire de New York, Bill de Blasio, a annoncé mardi la levée de l’interdiction totale de circuler imposée durant la nuit. Depuis 23 heures, New York se trouvait dans une ambiance surréaliste : plus aucun véhicule, pas même les célèbres taxis jaunes, n’avaient le droit de sillonner la plus grande ville des Etats-Unis. Priorité est donnée au ballet des 1 800 déneigeuses et 500 saleuses déployées par la mairie. Un silence inhabituel s’est imposé, seulement perturbé de temps en temps par le raclement des chasse-neige sur l’asphalte, tandis que les autorités ont demandé aux habitants de se calfeutrer chez eux.

ny222.jpg

“La tempête n’a pas été aussi grave que l’avaient prédit les météorologistes”, a résumé, mardi, le gouverneur de l’Etat de New York, Andrew Cuomo.

avec le monde

USA: Obama entame une visite en Arabie Saoudite janvier 28 2015

Infos : , ajouter un commentaire

obama-2.jpgLe président américain Barack Obama est arrivé mardi dans la capitale saoudienne Ryadh où il doit présenter ses condoléances aux dirigeants saoudiens suite au décès du roi Abdallah et s’entretenir avec le nouveau roi, Salmane Ibn Abdelaziz.

Accompagné de son épouse Michelle, M. Obama vient « présenter ses condoléances » et « rencontrer le nouveau roi Salmane » après le décès vendredi d’Abdallah, avait déclaré la veille Ben Rhodes, conseiller du président.

« Ils évoqueront les principaux sujets sur lesquels nous collaborons très étroitement avec l’Arabie Saoudite », a-t-il ajouté, citant en particulier la campagne contre le groupe de l’organisation autoproclamée « Etat islamique » (EI/Daech), à laquelle Ryadh participe militairement, et la crise au Yémen.

« Il est très probable que l’Iran soit également évoqué », a ajouté le conseiller du président américain. Après la mort d’Abdallah, Barack Obama avait souligné que le souverain disparu « était convaincu que la relation américano-saoudienne était importante pour la stabilité et la sécurité au Moyen-Orient et bien au-delà ».

M. Obama est arrivé à Ryadh après avoir éffectué une visite de trois jours en Inde, la deuxième depuis son arrivée à la Maison Blanche, au cours de laquelle il a affiché sa bonne entente et une forme de complicité avec le Premier ministre Narendra Modi.

(Aps)

Sénégal: Assissinat de Pape Mor Thiam aux Etats-Unis - Des sénégalais manifestent contre un acte barbare novembre 25 2014

Infos : , ajouter un commentaire

Par Papa Waly NDAW

Une manifestation a été organisée hier matin, à 10h locales (15H GMT) par la communauté noire résidant à Louisville Kentucky pour protester contre l’assassinat tragique du taximan sénégalais Pape Mor Thiam (31 ans) dimanche dernier,16 novembre à Louisville.

Mayor Greg Fisher, l’officier de Louisville Metro Police Department (LMPD) et le concilwoman de Newburg, Barbara Shanklin, étaient présents pour accompagner les manifestants.

Papa Mor Thiam, ce taximan sénégalais a été abattu à Garden Green Way (Newburg, Louisville) par trois jeunes adolescents dont les âges sont compris entre 15, 16 et 17 ans, alors qu’il était à bord de son taxi. Ses assassins sont arrêtés par la police depuis le lendemain, mais leurs identités n’ont pas été dévoilées.

La communauté sénégalaise, par la voix de son porte-parole, Pape Ndiaye Guèye, a affirmé l’engagement de la communauté noire à lutter contre cette violence qui refait surface tous les jours sur le sol américain.

Il a, par ailleurs, évoqué, devant le public, les raisons qui ont poussé Pape Mor Thiam à venir travailler aux Etats-Unis mais également le sentiment de désolation qui anime sa famille au Sénégal.

“Assez de ces crimes barbares ! Plus jamais ça ! Nous voulons la paix pour chacun des étrangers vivants à Louisville !”.

Ce sont les messages forts, lancés par les manifestants en l’endroit des autorités. A noter que la dépouille de Pape Mor Thiam est attendue ce mardi à 10 h a l’aéroport Léopold Sédar Senghor, en provenance de Louisville (Kentucky).

 Sud Quotidien

Etats-Unis : Innocentée après 17 ans de prison octobre 10 2014

Infos : , ajouter un commentaire

Susan MellenSusan Mellen aura passé 17 ans de sa vie derrière les barreaux pour un crime qu’elle n’a pas commis. Hier, la femme a finalement été innocentée dans un tribunal de Los Angeles. Elle avait été condamnée à la prison à vie sans possibilité de libération anticipée pour le meurtre en 1997 de Richard Daly. Le cadavre calciné de l’homme avait été retrouvé dans une allée du quartier de San Pedro (Californie).

Un faux témoignage

Le juge Mark Arnold du tribunal supérieur de Los Angeles a qualifié le cas de Susan Mellen de rare échec du système judiciaire. Il a expliqué que la condamnation de cette mère de famille semblait avoir été fondée sur le faux témoignage de June Patti, décédée en 2006, qui avait affirmé à l’époque aux autorités que Susan Mellen lui avait avoué le meurtre.

La sœur même de June Patti, officier de police à Torrance, a qualifié la défunte de «probablement la plus grosse menteuse que j’ai rencontrée dans ma vie». En fouillant dans le passé de June Patti, les enquêteurs ont découvert qu’elle avait tendance à contacter la police pour rien. Ils en sont venus à la considérer comme un témoin non fiable.

«Le jour le plus heureux de sa vie»

Larmes de joie. A l’annonce de l’annulation de sa condamnation, Susan Mellen s’est laissée aller, en envoyant des baisers à ses enfants assis dans le tribunal. Elle a également salué de la main ceux qui l’ont soutenue, sous les applaudissements nourris de l’assistance. Le juge Arnold a ordonné sa remise en liberté dans les plus brefs délais. Sa fille, Jessica Besch, a déclarée, soulagée, vivre «le jour le plus heureux de sa vie».

M6 Info



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 5908 articles | blog Gratuit | Abus?