aller à la navigation

Congo-Brazzaville: Miss Congo 2014 destituée de son titre juillet 17 2015

Infos : , ajouter un commentaire

Photofacebook / Miss Congo 2014

Miss Congo 2014

Par Hermione Désirée Ngoma

Couronnée “Miss Congo” en juillet 2014, Welcome Andréa Atipo, a été destituée de cette couronne qui faisait d’elle la plus belle et élégante fille du Congo. La décision a été prise par le comité Miss Congo suite à son comportement jugé “décevant” et qui tranche avec les engagements qu’elle a pris en tant que Miss.

Welcome Andréa Atipo n’aurait pas respecté ses engagements co-signés avec ses parents à la suite de son sacre. En effet, parmi ces engagements, la Miss devait mener une vie exemplaire, sans trop s’afficher en public avec un homme ou des hommes. Il lui est interdit de se prêter à des photos licencieuses ; de consommer des liqueurs fortes. Autre engagement, non moins important : obtenir l’avis du comité Miss Congo avant de s’engager dans les activités officielles et ceci, pendant une durée de cinq ans après son élection sous peine d’un dédommagement fixé à deux cent cinquante mille francs Cfa.

 Le premier article de la décision qui destitue Welcome Andréa Atipo lui fait perdre tous les avantages acquis depuis son couronnement jusqu’à ce jour. Il lui est aussi fait interdiction d’afficher son statut de ” “Miss Kouilou 2014″ et “Miss Congo 2014″ sous peine de poursuites judiciaires. « Welcome remet la couronne à quelques deux mois seulement de la fin officielle de son mandat. Elle a accumulé les fautes, blâmes et avertissements. Ne s’étant pas amendée malgré des appels du comité, Welcome écope donc de cette sanction disciplinaire, très lourde », , souligne le Comité Miss Congo.

Suite à cette décision, la couronne revient à la première dauphine qui n’est autre que Bernice Massengo. Celle-ci bénéficiera de tous les avantages liés à ce sacre à savoir : les voyages, les cadeaux divers et réceptions officielles, etc.

La dernière destitution d’une miss remonte à 2008. Il s’agissait de Kelly Falco qui avait perdu sa couronne pour les mêmes faits.

LDB

Tupac et Madonna: leur liaison enfin confirmée mars 14 2015

Infos : , ajouter un commentaire

Invitée dans le show d’Howard Stern ce mercredi, Madonna a enfin révélé ce que beaucoup de fans soupçonnaient depuis longtemps. Dans les années 90, elle a vécu une brève histoire d’amour avec Tupac, le rappeur assassiné en 1996.

C’est en parlant d’une vieille interview que la confidence a été arrachée, relate le site de Public. Howard Stern a interrogé Madonna sur son passage chez David Letterman en 1994. Visiblement énervée, la reine de la pop avait lâché à la télévision une flopée de gros mots.

“J’étais fâchée contre lui quand j’ai dit toutes ces vulgarités. J’étais d’une humeur très bizarre ce jour-là. Je sortais avec Tupac Shakur et il m’a rendue agacée par la vie. Quand je suis allée dans l’émission, je me sentais très gangsta”, a expliqué Madonna après toutes ces années.

Autre Source

Afrique: «An African City»: le «Sex and the City» africain octobre 24 2014

Infos : , ajouter un commentaire

Dans la quantité des web-séries projetées lors du Marseille Webfest, An African City se distingue de par sa provenance : l’Afrique. Mais c’est aussi une joyeuse liberté de ton, directement inspirée de la série américaine Sex and the City, qui dénote et réjouit. Sa productrice Millie Monyo nous a expliqué l’histoire de cette web-série entièrement américano-africaine.

J’ai rencontré Nicole Amarteifio il y a deux ans, elle travaillait sur le projet d’An African City au Ghana sans trop savoir comment le réaliser. J’ai décidé d’y participer et j’ai voulu parler de nous : la génération de ceux qui reviennent à la maison au Ghana après avoir fait des études aux Etats-Unis. »

Pour Millie Monyo, ce volet de l’histoire est très important : « On veut être honnête avec chacune de nos histoires, ces histoires de filles qui reviennent au pays… » Nicole n’a pas quitté son travail aux Etats-Unis dans le marketing. Elle a produit la série par passion. « Je vis entre New York et le Ghana. Ces deux pays sont ma maison, c’était important de faire vivre cela dans la série. »

Beaucoup d’imagination et des tranches de vie

Ces deux jeunes filles se sont accrochées à la référence d’écriture quasi classique maintenant des séries américaines : Sex and the City. Pour elles, c’était même comme un challenge : « Nous adorions Sex and the city, c’était notre show favori, raconte Millie Monyo. Nous voulions en faire une version africaine.

Nous voulions savoir ce à quoi cela ressemblerait si nous en étions les personnages… » Alors pour l’écriture, c’est souvent beaucoup d’imagination, mais parfois aussi des tranches de vie : « Nicole Amarteifio a écrit toute la série, mais on en a parlé aussi à nos amies qui nous racontaient alors leurs histoires. Et le jour suivant parfois, c’est leur tranche de vie qui se retrouvait filmée. Pour la saison 1, c’est un peu nos histoires qui sont racontées… »

« Tout est filmé avec des stylistes africains »

La thématique de la web-série est africaine, on est transporté au Ghana mais aussi un peu dans n’importe quelle capitale africaine. An African City fait donc la part belle aux couleurs, aux sons et à cette ambiance authentique. « Nous voulions montrer le côté africain. Rester proche de l’Afrique : sa musique et ses vêtements.

Pour la saison 2, nous espérons filmer ailleurs qu’à Accra aussi, pour montrer que c’est une histoire africaine universelle. » Car tout comme la série américaine Sex and the City est le reflet de la mode d’une ville et de son atmosphère, An African City a puisé dans les mêmes codes, mais en faveur des créateurs africains : « Tout est filmé avec des stylistes africains… Les imprimés sont africains et les tenues aussi. On a tout ce qu’il faut en Afrique, certaines personnes l’oublient trop souvent. »

Le succès est vite arrivé, « on est approché par Canal Plus pour la saison 2 et on aura des sous-titres en français, ce qui est super. Une chaîne africaine veut également faire une production sur les coulisses du tournage, mais on n’est pas sûr de vouloir tout leur montrer ! », s’amuse-t-elle. « Au Nigeria, il y a Nollywood, c’est une énorme industrie cinématographique. Au début, on n’était d’ailleurs pas certain de réussir au Ghana. Mais on a trouvé ce que l’on souhaitait, certaines personnes faisaient des allers et retours entre le Ghana et le Nigeria et étaient formées comme il fallait. »

« On a coupé le budget de moitié »

Malgré certains obstacles juste avant le début du tournage, « j’avais un investisseur qui devait nous aider, mais à la dernière minute il nous a laissées tomber. On a coupé le budget de moitié, demandé l’aide d’amis et de la famille. Et on s’y est mis. » Millie Monyo est très contente des réactions vis-à-vis de sa web-série qui surfe parfois sur la provocation : « On avait un peu peur des réactions africaines sur certains sujets assez crus, mais la plupart des gens apprécient. Ils disent que ce sont des conversations que les gens ont tout le temps ! »

Web-série : « C’est le format idéal ! »

Le format web-série convient parfaitement à cette jeune génération qui ne s’accorde pas de barrière artistique autant en production qu’en mode de diffusion, et la série ne s’est pas trompée : « Au Ghana, quand on a vu que les gens utilisaient leur téléphone pour regarder les shows, on s’est dit que c’était la meilleure façon de diffuser notre web-série. » Et d’ajouter : « Ils sentent que c’est pour eux. On peut le diffuser partout, c’est le format idéal ! »

Congo-Kinshasa: Musique - JB Mpiana et Koffi Olomidé en indélicatesse octobre 13 2014

Infos : , ajouter un commentaire

Par Martin Ényimo

koffi-et-jp.jpgLe courant ne passe pas du tout entre les chanteurs JB Mpiana et Koffi Olomidé, respectivement patrons des groupes musicaux BCBG et Quartier Latin International. En tout cas, les deux artistes s’enverraient des quolibets par personnes interposées sur des chaînes de télévision de Kinshasa depuis quelques jours. Résidant tous les deux dans un quartier huppé de la capitale congolaise, à Mont-Fleury, les deux artistes semblaient pourtant s’apprécier, jusqu’à cet incident

Selon des indiscrétions, le prétexte serait parti d’une soirée que JB Mpiana aurait organisée à l’occasion de l’anniversaire de sa fille. Des anciens de Wenge Musica, tels Werrason, Adolphe Dominguez, etc. ont été conviés à la fête. Mais le voisin de quartier, Koffi Olomidé, n’aurait pas été invité. Et celui-ci est passé sur une chaîne de télé de Kinshasa pour se plaindre, cherchant à savoir la raison de la dent que JB Mpiana à son encontre.

Mais la toile de fond de ce conflit, chuchoterait-on dans les coulisses, procéderait d’une histoire assez curieuse. On raconterait que Koffi Olomide aurait rencontré la fille de JB Mpiana dans une soirée et lui aurait refilé son numéro de téléphone ultrapersonnel et privé. La fille aurait montré à son père ledit numéro, différent de celui que Koffi donne à ses pairs. Et JB Mpiana aurait finalement pris la décision d’appeler Koffi par le téléphone de sa fille et lui aurait signifié son indignation. Naturellement, Koffi Olomidé aurait clamé sa bonne foi. Serait-ce réellement la vraie version ? Car, une autre version fait plutôt état d’une grosse somme d’argent que Koffi Olomidé doit à JB Mpiana et qu’il ne serait pas prêt à payer ; il aurait demandé à ses accusateurs de porter l’affaire devant la justice s’ils voulaient avoir gain de cause. Si la raison, la vraie, semble apparemment tenue secrète, en tout cas le torchon brûle entre les deux ogres de la rumba congolaise.

Pour une certaine opinion, l’auteur des tubes comme Anibo, Princesse ya Synza, Étoile du Nord, Orphelinat, Doless, Logique, Ikia, Boulevard, etc. serait quelqu’un de conflictuel, et il ne serait pas étonnant qu’il se brouille avec JB Mpiana, comme c’est le cas avec Félix Wazekwa, Le Karmapa, etc. Ces relations difficiles entre musiciens demeurent une gangrène dans la musique congolaise. Les tentatives de moralisation ont presque toutes échoué. On se souvient de l’initiative de Maisha Park qui s’était arrêté à mi-chemin.

Agences

Cote d’Ivoire - Musique: Billy Billy « Je ne suis plus prêt à revenir en Côte d’Ivoire » septembre 25 2014

Infos : , ajouter un commentaire

1356108697.gifDans un échange accordé au magazine «Paparazzi», vendredi dernier, le chanteur de rap ivoirien Billy Billy, s’est prononcé sur son départ de la Côte d’Ivoire pour l’Autriche (Europe centrale).

« On ne dit pas à quelqu’un d’aller en exil. C’est quelqu’un lui même qui décide d’y aller. Et s’il y va, c’est qu’il se sent obligé. Je suis en exil parce que ma vie était menacée. Menace au téléphone, menace dans la rue. Souvent il y avait des véhicules de type 4×4 aux vitres teintées qui me suivaient. Et tout cela, depuis que j’ai écris la lettre au président. », a révélé Billy Billy dans un article publié par le magazine  Paparazzi.

Billy Billy qui dit « ne plus être prêt à revenir en Côte d’Ivoire« , prépare en ce moment son prochain album de 14 titres, depuis son « bunker ».

Abidjantv.net

Musique: Beyoncé et Jay-Z au Stade de France : la tournée avant le divorce ? septembre 13 2014

Infos : , ajouter un commentaire

Congo-Kinshasa: Après 44 ans de vie commune - Papa Wemba annonce son mariage avec Amazone ! août 9 2014

Infos : , ajouter un commentaire

Par Jordache Diala

Jules Shungu Wembadio qui va totaliser 65 ans d’âge le 14 juin 2014, veut honorer son épouse Marie-Rose Luzolo dit Amazone, après 44 ans de vie commune.

wemba.jpg Wemba et Amazone

L’artiste a annoncé la date du 9 aout prochain, pour le mariage religieux, à la paroisse Saint Joseph de Matonge, dans la commune de Kalamu. “Je me suis décidé d’officialiser devant Dieu et les hommes ma vie de couple avec la mère des mes enfants. Car, elle le mérite. Mais, Ce mariage est aussi une occasion pour moi d’honorer l’église catholique, pour tout le soutien à ma carrière musicale”.

Ils vivaient ensemble mais sans pourtant s’être mariés légalement, relève un proche du Roi de la rumba. La même source confirme que Papa Wemba et mère Mukarame Amazone se sont mariés coutumièrement après la naissance de leur premier enfant. Cette fois-ci, la star s’est décidée d’honorer son épouse devant Dieu et devant les hommes. Au mois d’août, le couple sera devant l’officier de l’état-civil à la mairie de Kinshasa. Tandis que le 9 août, le chanteur et sa femme vont se retrouver devant les prêtres catholiques, pour célébrer leur mariage devant Dieu, à l’église Saint Joseph à Matonge.

Justifiant le choix de la paroisse, Wembadio a souligné que Saint Joseph est une congrégation catholique qui l’accueille à Kinshasa et l’a vu grandir et surtout a accompagné spirituellement sa carrière de musicien. “Pour moi, mon mariage est une reconnaissance à l’église Saint Joseph. N’oublie pas que Matonge, c’est mon quartier général, mon fief musical”, a-t-il déclaré à la presse. Rappelons que Jules Shungu et Marie-Rose dit mère Amazone évoluent en couple depuis 1970, au moment où le chanteur a entamé l’étape de sa carrière dans l’orchestre Zaiko Langa Langa.

wemba-ee.jpgWemba, Amazone et leurs enafants

C’est, en effet, rappelle-t-on, dans le quartier Matonge qu’a été créé le groupe Viva-la-Musica, précisément sur la rue Kanda-Kanda au domicile familial que Papa Wemba surnommera « Village Molokai».

Concernant le couple, il sied de retenir qu’il a donné naissance à six enfants, tous mariés à ce jour et résidents en Europe. “Certains de mes enfants, poursuit l’artiste, vivent déjà chez eux en province. Je ne garde en ce moment chez moi que les derniers de mes enfants et petits fils”.

Père d’une vingtaine d’enfants dont six avec Amazone, Papa Wemba a toujours été fière de sa vie familiale. “Je suis six fois grand-père, quel bonheur, quel bonheur ! Mon bonheur n’est pas les biens matériels accumulés mais pour moi, le bonheur se définie en prenant dans mes bras ces petits-fils, J’ai vingt-six enfants mais je n’ai pas encore arrêté d’enfanter… c’est Dieu qui donne les enfants”, a révélé l’artiste.

Pour ce qui est de l’actualité musicale, celui qu’on appelle 100% star confirme que son nouveau disque intitulé « Maître d’école rumba na rumba » sera lancé sur le marché mondial le 20 juin 2014. Une sortie qui coïncide avec la célébration de la journée mondiale de la musique le 21 juin de chaque année.

La Prosperite

Victoria et Beckham : 15 ans de mariage deja juillet 27 2014

Infos : , ajouter un commentaire

Créatrice reconnue, Victoria Beckham vit la mode jusqu’au bout des doigts. Et ce n’est pas qu’une expression ! Un spécialiste s’est penché sur les alliances de l’ex chanteuse : elle en a 13 !

bec.jpgLes filles changent de chaussures, de sac, éventuellement de coupe de cheveux. Mais rarement d’alliance, au cours d’un même mariage ! Victoria Beckham, elle, elle peut et elle le fait. Un expert du Dailymail a comptabilisé 13 alliances portées au cours des 15 ans de mariage partagés avec le beau David ! Parmi ce trésor, la première bague qui coûtait 65 000 £ (82 000 euros), une autre alliance portée en 2002 qui est estimée à 5 000£ (6 300 euros), encore une autre portée en 2006 coûtant 250 000 £ (316 000€) et cet été à Wimbledon, elle a été vue avec une bague estimée à 100 000 £ (126 400€). On dénombre également une autre bague en émeraude et diamants estimée à 500 000 £ (632 000€)! Mais la bague la plus chère de sa collection est un gros diamant en forme de cœur dont le prix est évalué à –accrochez-vous bien – 1 million de £ (soit 1 265 000 euros) !

La totalité de ces alliances est estimée à un montant impressionnant de 3,8 millions de livres (soit 4,8 millions €). A titre de comparaison, la collection d’alliances de Posh représente… 354 ans de salaire mensuel net au SMIC ! C’est que David Beckham est un époux aimant (et qui a les moyens) ! Et finalement, on comprend encore mieux pourquoi il n’a dépensé que 6 euros pour le repas de leur quinzième anniversaire de mariage.

Alors quand vous voudrez faire des folies pour une paire de chaussures soldées, Mesdames, n’hésitez pas rappeler à votre compagnon qu’il existe des personnes beaucoup plus dépensières que vous. Vraiment beaucoup plus.

closer

Cinema: Yaoundé abrite la dix-huitièmeédition du festival Écrans noirs juillet 14 2014

Infos : , ajouter un commentaire

La capitale camerounaise, Yaoundé, abrite du 19 au 26 juillet la dix-huitièmeédition du festival Écrans noirs sur le thème « Cinéma, art, commerce, industrie. Les cas marocain et nigérian. Quel choix pour l’Afrique centrale ? »

ecr.jpgPour cette dix-huitième édition, Bassek Ba Kobhio, l’initiateur de cette rencontre, entend rendre hommage à ces deux univers cinématographiques. À cet effet, il sera projeté la comédie du réalisateur marocain Mohamed Abderahmane Tazi À la recherche du mari de ma femme en guise de film d’ouverture.

Il est prévu au long du festival le lancement de dix autres bandes provenant de ce pays arabe, suivie de six longs métrages qui seront en compétition. Le cinéma nigérian, de son côté, sera également porté haut lors de cette célébration.

La participation de l’une des célébrités du cinéma nollywoodien, Geneviève Nnaji, est à noter pendant cette grande manifestation du septième art.

Pour lier l’utile à l’agréable figure au programme d’Écrans noirs des colloques, des documentaires et autres activités culturelles qui mettront l’accent sur l’avenir du cinéma africain.

LDB

Cinema: Voici le film le plus cher de l’histoire du cinéma juin 23 2014

Infos : , ajouter un commentaire

On savait que Pirates des Caraïbes 3 avait coûté cher à Disney, mais à ce point là… Business Insiders’est intéressé de près au budget du blockbuster sorti en 2007, en recoupant des chiffres délivrés par des sites de référence dans le domaine du cinéma (IMDb, Box Office Mojo etc).

pirates.jpgEn ne prenant en compte que le budget de production -sans la publicité ni les coûts de distribution, donc- il établit que Disney a investi 341,8 millions de dollars dans le film de Gore Verbinski -et non 300 millions, comme l’a officiellement annoncé le studio. Une somme énorme, même pour un blockbuster de cette ampleur: les budgets “de base” d‘Avatar, Harry Potter ou Titanic n’atteignent pas les 300 millions de billets verts.

Selon ce site spécialisé dans la finance, un seul autre long-métrage a passé cette barre symbolique :Cléopâtre, de Joseph L. Mankiewicz avec Elizabeth Taylor. Sorti en 1963, il a longtemps été considéré comme le film le plus cher de l’histoire du cinéma, mais même en comptant l’inflation, son budget est aujourd’hui un peu en dessous de celui de Jusqu’au bout du monde : 339,5 millions de dollars (44 millions à l’époque).

La source souligne que Disney avait déjà déboursé des sommes énormes pour les autres volets desPirates. 140 millions pour La Malédiction du Black Pearl, et près de deux fois plus pour sa suite Le secret du coffre maudit et le quatrième épisode, La Fontaine de Jouvence.

Disney a tout de même amorti son investissement : Pirates des Caraïbes 3 a frôlé le milliard de dollars de recettes dans le monde. Un cinquième volet est prévu pour 2016, toujours avec Johnny Depp, mais il n’est pas encore entré en tournage.

Premiere.fr



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 5908 articles | blog Gratuit | Abus?