aller à la navigation

Football: Après 30 ans de règne Issa Hayatou est renversé de son trône au sommet du foot africain mars 17 2017

Infos : , ajouter un commentaire

Issa HAYATOU était candidat à un 8ème mandat, il a dû passer la main. Après 28 ans de règle, le Camerounais cède le fauteuil de président de la Confédération Africaine de Football au Malgache Ahmad AHMAD, 57 ans, élu avec 34 voix contre 20, ce jeudi à Addis-Abeba. Après Blatter à la FIFA, Platini à l’UEFA, la CAF vient à son tour de confier les rênes à un nouveau patron. Le football vit une ère de changement propice à de nombreuses réformes.

 Ahmad Ahmad, nouveau president de la CAF

Le Malgache Ahmad Ahmad a été élu jeudi, à la surprise générale, président de la Confédération africaine de football (CAF) lors d’une élection l’opposant au Camerounais Issa Hayatou, qui dirigeait l’organisation depuis 1988, a constaté un journaliste de l’AFP. A l’annonce des résultats officiels, les poings victorieux se sont levés et une clameur a éclaté dans la salle rassemblant les représentants des fédérations africaines votantes: 34 voix pour M. Ahmad, contre 20 pour M. Hayatou.

Relativement méconnu par rapport à son adversaire, M. Ahmad a déjoué la plupart des pronostics en obtenant un mandat de quatre ans à la tête de la CAF. M. Hayatou, 70 ans, dernier dignitaire du foot mondial épargné par les affaires qui ont emporté Sepp Blatter et Michel Platini, en était le favori.

« Si je pensais que je ne pouvais pas y arriver, je ne me serais pas présenté », a déclaré à la presse M. Ahmad, dès après le vote, alors que son rival était escorté en dehors de l’auditorium, refusant de s’adresser aux journalistes. Le vice-président de la puissante fédération ghanéenne, George Afriyie, a lui commenté auprès de l’AFP que « son excellence Issa Hayatou a fait beaucoup pour le football africain », mais « il était temps pour lui de se retirer ».

  Issa Hayatou,70 ans dirigeait la CAF depuis 1988

L’influence d’Infantino ?

M. Hayatou avait évoqué jeudi matin « une expérience et une sagesse inégalées », tandis que M. Ahmad, ancien joueur, entraîneur et ministre de la Pêche de son pays, avait mené campagne en promettant « une transparence dans la gestion » de la CAF et la fin des « pratiques obsolètes ». Pourtant, aucun des deux hommes ne peut se targuer d’une réputation sans failles.

Le nom de M. Ahmad a ainsi été cité par le Sunday Times dans l’affaire de corruption qui a entouré l’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Selon le journal britannique, il aurait perçu 30.000 à 100.000 dollars en échange de son vote pour le Qatar, ce que l’intéressé dément formellement.

Personnage controversé, soupçonné notamment d’avoir accepté de l’argent en échange d’un soutien au Qatar pour l’obtention du Mondial-2022, M. Hayatou a toujours rejeté ces accusations. Il n’a jamais été suspendu par la Fifa, dont il avait assuré la présidence par intérim quand Sepp Blatter a été emporté par les affaires et les scandales.

Le président de la Fifa, Gianni Infantino, était présent à Addis Abeba pour assister au vote, et des rumeurs ont fait état de son soutien – non déclaré publiquement – à M. Ahmad. Le patron du foot mondial, dont l’éventuelle influence dans l’élection reste à établir, y aurait vu un moyen de prendre sa revanche contre Hayatou, qui avait soutenu Sheikh Salman bin Ebrahim Al Khalifa lors de l’élection à la présidence de la Fifa en février 2016.

PORTRAIT DU NOUVEAU PRESIDENT

Le nouveau patron du football africain est un ancien Ministre des Sports de Madagascar, mais aussi du très important portefeuille de la Pêche, et actuellement sénateur. C’est en 2013, à Marrakech, qu’AHMAD est sorti du bois en étant élu au comité exécutif de la CAF en tant que représentant de la zone Sud aux dépens du puissant Sud-Africain Danny JORDAAN, une victoire surprise au second tour de scrutin. En septembre dernier, il manque pour une seule voix l’un des deux postes de représentants de la CAF au conseil de la FIFA.

AHMAD vainqueur avec 14 voix d’avance, doit en grande partie son élection à la COSAFA (14 membres) la Confédération des pays d’Afrique Australe. Il a annoncé une limitation à 3 mandats pour le président, une augmentation du nombre de participants à la phase finale de la CAN et un meilleur traçage des subventions accordées aux Fédérations par la FIFA.

Source:  Others

Afrique: L’Afrique récolte 5% des médailles août 23 2016

Infos : , ajouter un commentaire

Photo: L’Observateur Paalga

Des médaillés africains aux JO de Rio 2016

Par Ahmadou Bamba Kassé

(APS) - L’Afrique a récolté, à l’issue des Jeux olympiques de Rio, une moisson estimée à 5% du total des médailles distribuées, selon le classement final des médailles olympiques, où les Etats Unis trônent en tête des nations les plus sportives avec une moisson de 129 médailles.

Les Etats-Unis d’Amérique sont premiers du classement, suivis de la Chine (70 médailles) et de la Grande-Bretagne avec un cumul de 66 médailles.

Le Brésil, pays hôte de l’événement, se retrouve à la 13e place du classement général avec 18 médailles. Onze pays africains ont pu décrocher au moins une médaille, dont le Kenya, première nation africaine à Rio, avec un total de 13 médailles, dont six en or, six en argent et une de bronze.

Dans ce classement, sur tous les 206 pays participants aux

JO (11.402 athlètes), les 78 se retrouvent dans le classement avec au moins 21 pays qui rentrent avec une médaille. L’Afrique de l’Ouest, zone Cedeao, cumule avec la Côte d’Ivoire (2), le Niger (1) et le Nigeria (1) quatre médailles dont une en or, remportée par le taekwondo ivoirien.

Ce classement ne prend pas en compte la dernière épreuve des JO, le marathon homme remporté par le Kenyan Eliud Kiptchoge, suivi de l’Ethiopien Feyisa Lilesa et de l’Américains Galen Rupp. Les médailles de cette épreuve ne sont pas encore distribuées, parce que pas encore validés techniquement, mais porteraient le total des Usa à 130, celui des Kenyans à 14, les Ethiopiens se retrouvant avec un total de 9.

 

Afrique: Afro Basket 2015 - Le Sénégal plus fort que le Mozambique août 23 2015

Infos : , ajouter un commentaire

Le Sénégal n’a pas raté sa seconde sortie de l’Afro Basket 2015. Grace à un grand Gorgui Dieng, il l’a emporté sur le Mozambique 74-86.

afro-bask.jpgC’est fort de sa victoire contre le Maroc lors de son premier match disputé jeudi que le Sénégal a commencé la rencontre avec un 8-0 en 7 minutes. Dieng et ses coéquipiers terminent le premier quart-temps sur le score de 16-27.

Au deuxième quart-temps, Ibrahima Thomas, Thierno Niang, Saer Sène et Mohamed Diop font leur entrée et permettent au Sénégal de terminer de finir cette étape avec 10 points d’écart (33-43).

Les Mozambicains rendront les choses plus difficiles pour leur adversaire au troisième quart-temps et le Sénégal ne finira qu’avec un écart de 7 points.

Le Sénégal se réveille et fini par remporter la rencontre dans le dernier quart-temps sur le score de 74-86.

Le Sénégal affrontera l’Angola au dernier match de poule lundi prochain.

 

ATS

Algérie/Cameroun: An I de la mort d’Albert Ebossé - Veut-on empêcher le cadavre de livrer ses secrets ? août 21 2015

Infos : , ajouter un commentaire

Photo: Facebook/Albert Ebossé

Le 23 août dernier, Albert Ebossé, attaquant camerounais de la JS Kabylie, a été tué par les supporters de son club après une défaite contre l’USM Alger.

Par Boundi Ouoba

Il s’appelait Albert Ebossé. Ceux qui l’ont vu sur le terrain savaient que ce jeune Camerounais était promis à une belle carrière footballistique, tant il était pétri de talent. Malheureusement, il a trouvé la mort, le 23 août 2014, lors d’un match de championnat à Tizi Ouzou, en Algérie.

Un an après, la Justice n’a jamais révélé les résultats de l’enquête ouverte sur la mort de ce joueur. On a plutôt eu droit à une passe d’armes entre le médecin légiste de l’hôpital de Tizi Ouzou, qui attestait qu’Albert Ebossé avait été tué par un objet tranchant et contondant lancé à partir des tribunes, et son homologue camerounais qui estimait que tout était mis en œuvre pour « maquiller un meurtre ».

 En tout cas, tout se passe comme si l’on voulait, à tout prix, empêcher le cadavre de livrer ses secrets. Car, on se rappelle qu’en décembre dernier, le ministre algérien de la Justice déclarait à qui voulait l’entendre, que le dossier Ebossé avait été confié à un juge d’instruction. Mais plus rien, depuis lors.

Et comme pour ne rien arranger, le club algérien dans lequel évoluait Ebossé, la JS Kabylie, s’est empressé de remettre la bagatelle de 100 000 dollars à la famille éplorée ; comme si l’argent pouvait compenser la vie d’un être humain.

Cette attitude suspecte, et pour le moins indécente, traduit un mépris souverain vis-à-vis des proches de l’infortuné.

Ce d’autant plus que le ministre algérien des Sports avait lui-même déclaré tout de go que la thèse de l’acte prémédité était à écarter, alors même que l’enquête n’était pas terminée.

 L’Algérie joue sa crédibilité

C’est dire qu’il n’y a aucune lisibilité dans l’enquête ouverte sur la mort du joueur camerounais. Car, on ne sait pas qui est ministre et qui est juge d’instruction.

Tous, dans le cas d’espèce, semblent avoir la même vocation et ce, nonobstant le sacro-saint principe de la séparation des pouvoirs qui consacre l’indépendance de l’appareil judicaire.

Dans ces conditions, comment ne pas donner raison à ceux qui pensent que la mort d’Albert Ebossé n’est plus ni moins que le résultat d’un acte raciste ?

Surtout quand on sait que les supporters de la JS Kabylie ont, naguère, obtenu la levée des sanctions qui pesaient sur leur club, avant même que justice ne soit rendue à la victime.

Que se serait-il passé si, (touchons du bois) en lieu et place d’Albert Ebossé, c’était un joueur algérien qui était ainsi envoyé ad patres dans un stade camerounais ? La réponse est évidente.

 

Le Pays

Football: Didier Drogba va-t-il donner son accord à Chicago Fire ? juillet 20 2015

Infos : , ajouter un commentaire

On annonçait il y a quelques jours l’intérêt du Chicago Fire pour Didier Drogba. Le média américain ESPN FC confirme cet intérêt du club du Major soccer league pour l’attaquant ivoirien et affirme que Chicago Fire est le plus avancé sur le dossier parmi toutes les formations de MLS qui tentent de recruter l’ancien joueur de Chelsea.

ESPN FC croit savoir que le club de l’Illinois propose d’offrir un salaire de 2,5 millions de dollars à Drogba et un contrat de 18 mois. Reste à savoir si l’Ivoirien acceptera cette proposition. Sa réponse est attendue dans les prochaines heures. Drogba est également courtisé par un club qatari dont le nom n’a pas encore été dévoilé.

Africa Top Sport

Football: Zlatan Ibrahimovic continue de s’en mettre plein les poches ! juin 21 2015

Infos : , ajouter un commentaire

Alors qu’il renégocie actuellement son salaire avec le PSG, Zlatan Ibrahimovic vient de réussir à faire plier Nike qui va lui verser 10 millions d’euros sur quatre ans pour porter des chaussures frappées de la célèbre virgule.

zlatan.jpgA 34 ans, Zlatan Ibrahimovic est plus proche de sa fin de carrière que du début. Il profite donc de ses derniers mois d’activité pour signer de juteux contrats et assurer son avenir et celui de sa famille. Aujourd’hui, la presse suédoise annonce que l’attaquant du Paris Saint-Germain vient de trouver un accord avec son équipementier Nike, avec qui il était en froid depuis près d’un an.

10 MILLIONS SUR 4 ANS

Depuis le début de la saison, Zlatan joue au foot avec des chaussures toutes noires, dépourvues de logo, une provocation envers Nike qui lui verse tout de même 2 millions d’euros par an pour porter des chaussures frappées de la célèbre virgule. Mais Zlatan est gourmand. Depuis un an il réclame à Nike une revalorisation de son contrat et finalement, comme toujours, Zlatan est parvenu à ses fins. Ainsi, Nike s’est plié aux exigences de la star suédoise et lui a proposé un contrat de quatre années d’une valeur de 10 millions d’euros, soit 2,5 millions d’euros par an jusqu’en 2019. Un contrat que s’est empressé de signer le géant du PSG. Du coup, le week-end dernier, lors d’un match international, Zlatan ne portait plus ses chaussures noires, mais une paire de Nike avec une virgule bien visible.

AU TOUR DU PSG ?

Et ce n’est pas tout, car Zlatan serait également en train de négocier avec le PSG pour que son salaire de 16 millions d’euros par an reste intact. En effet, son contrat stipulait que la dernière année, la star toucherait « que » 13 milions d’euros par an et non plus 16. Une concession dont Zlatan Ibrahimovic ne veut plus entendre parler. Si après Nike, il parvient à faire plier le PSG, Zlatan touchera en 2016 la modique somme de 18,5 millions d’euros, et cela juste de la part de son club et de son sponsor. A cette somme il faut encore ajouter ses autres contrats publicitaires et ses autres activités comme sa nouvelle marque de parfumpar exemple. L’appétit vient en mangeant dit-on…

En tout cas, on en connaît un qui n’est jamais repu !

 

Nigeria/Cote d’Ivoire: Keshi Moves to Dump Super Eagles - Applies to Coach Elephants of Cote d’Ivoire juin 21 2015

Infos : , ajouter un commentaire

Photo: Vanguard

Eagles Coach Stephen Keshi

By Abdulrahman Abdulmalik

The Ivorian Football Federation [FIF] has released a list of 59 coaches who applied to coach the country’s national football team, the Elephants.

Listed among the applicants is Super Eagles Coach, Stephen Keshi, who the Nigeria Football Federation handed a new deal in April.

Keshi, listed number 20 on the list of applicants is one of two African coaches jostling to coach the Elephants, the other being Ivorian Yelato Silue, number 4 on the list.

Most of the other 57 coaches are Europeans.

The Ivorian Federation said in a statement on its website Friday that the application window closed on June 15, following which a body empowered to find a new coach for the Elephants met on June 18 to draw up a list of all applicants for the job.

 premium times

Côte d’Ivoire - Eléphants : Un détournement de 2 milliards juin 19 2015

Infos : , ajouter un commentaire

Loin du tollé que cela avait provoqué, l’enquête sur l’affaire des primes impayées de la CAN 2015 suit son cours. Et surprise, l’agent judiciaire du Trésor agissant au nom de l’Etat de Côte d’Ivoire a porté plainte à la police économique pour un détournement de deux milliards de Frs Cfa. 

Côte d'Ivoire - Eléphants : Un détournement de 2 milliardsSi l’opinion a été faite témoin, le 29 avril 2015 par la Fif, de 850 millions de Frs Cfa de primes impayées des joueurs ayant participé à la CAN 2015, la police économique a été saisie, il y a peu, sur un détournement portant sur la somme de 2 milliards de Frs Cfa, selon une source proche de l’affaire. Une première ébauche de l’enquête, activée par l’agent judiciaire du Trésor agissant au nom de l’Etat, suit son cours. 

Selon la même source, les mardi et mercredi dernier, Fulbert Beugrefoh, l’ex-chef de cabinet de l’ex-Ministre des Sports Alain Lobognon, a été entendu par la police économique sur la somme de 68 millions de Frs Cfa reçue de Patrick Yapi, ex-régisseur auprès du Ministère de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, concernant des dépenses liées à la CAN 2015. A l’aide pièces justificatives, M. Beugrefoh a été auditionné. 

Pour rappel, M. Patrick Yapi avait sollicité la signature d’une communication supplémentaire d’un montant de 333 millions de Frs Cfa pour «payer les primes de certains joueurs et encadreurs », avait-il indiqué. Quant à l’inspection générale du Trésor, elle avait indiqué une dépense de 503 millions de Frs Cfa, utilisée en dehors de la communication de la CAN 2015. 

A l’heure actuelle, l’agent judiciaire du Trésor a porté, après investigations, une plainte pour un détournement de 2 milliards de Frs Cfa, au-delà du montant estimé des primes impayées, dont des joueurs et le sélectionneur national de l’époque, Hervé Renard, avaient fait cas dans la presse. 

Alors que l’opinion pensait l’affaire classée, l’enquête, qui avance à grands pas, devrait faire sous peu la lumière sur les véritables responsables de ce scandale. Quant au ministre Alain Lobognon, qui a depuis le début, exigé une enquête approfondie pour situer les responsabilités dans cette affaire de primes impayées, il devrait suivre avec grand intérêt ce dossier. 

sport-ivoire.ci 

Nigerian Footballer Oniya Dies During Match juin 14 2015

Infos : , ajouter un commentaire

Photo: Facebook

The sudden death of Nigerian football player David Faramola Oniya during a friendly football match between T-Team and Kelantan has shocked everyone, according The Starin Malaysia.

The 30-year-old defender played for Malaysia Premier League club T-Team.

Kelantan player Amiridzwan Taj Tajuddin reportedly said: “The game had just started for about two or three minutes. Suddenly, he collapsed.”

The match was called off after 60 minutes when they were informed by the hospital that Oniya had died.

Afsport

Cote d’Ivoire: Départ annoncé d’Hervé Renard - Voici son probable remplaçant mai 26 2015

Infos : , ajouter un commentaire

Photo: Confédération Africaine de Football

Hervé Renard, après avoir remporté la CAN avec la Côte d’Ivoire, Hervé Renard quitte à nouveau le continent pour regagner la France

Par Ange K

Le sélectionneur de l’équipe nationale de football, Hervé Renard est à 99% engagé avec le club français de Lille. « C’est fait à 99%. Un accord a été trouvé entre Renard et le club pour un contrat de trois ans.

Il reste quelques détails financiers à régler, notamment avec la Fédération Ivoirienne de Football (FIF). Toutefois, rien ne sera signé avant le dernier match de Lille à Metz samedi », selon l’AFP. Présent à Abidjan depuis le mercredi 20 mai 2015, Hervé Renard devra échanger avec le Comité Exécutif de la FIF, afin d’être libéré de ses engagements contractuels.

 Selon les termes du contrat, Hervé Renard devra verser la somme de 262 millions FCFA, en guise de clause libératoire, en cas de départ précipité, alors que son contrat cours jusqu’en Août 2016.

Il profitera certainement de ce séjour abidjanais, pour lever ce dernier obstacle à son départ, qui intervient à quelques semaines de la première journée des Eliminatoires de la CAN 2015.

La Côte d’Ivoire entre en compétition en juin, face au Gabon. Dans l’urgence donc, une question se pose : qui remplacera le technicien français, à quelques semaines de ce rendez-vous continental ?

Vu l’urgence, Sidy Diallo, le président de la FIF pourrait jeter son dévolu sur Kamara Ibrahim, actuel sélectionneur des U23, U20 et adjoint d’Hervé Renard avec la sélection A lors de la CAN-2015. Il devrait conduire la sélection ivoirienne dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2017.

Son arrivée probable est semblable à l’arrivée de François Zahoui chez les Eléphants en 2012. Appelé en pompier de son poste de sélectionneur des cadets pour pallier le départ de Sven Goran Eriksson, Zahoui a conduit la Côte d’Ivoire en finale de la CAN 2012.

Toutefois, un autre coach français est aussi fortement pressenti. Il s’agit de l’ex-coach Niçois, Frédéric Antoneti. Ce dernier figurait d’ailleurs sur la short-list de 4 entraîneurs d’entre lesquels, Hervé Renard avait été retenu le 31 juillet 2014.

 



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 5937 articles | blog Gratuit | Abus?